Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Football (L1) : Sochaux l’emporte face à Dijon

Encore auteur d’une grosse performance collective, le FC Sochaux s’est imposé dimanche en fin de soirée contre son voisin Dijon 1 à 0 grâce à Maïga.

Publicité

Incontestablement, Sochaux n’a pas été avare d’effort contre des Dijonnais en grande souffrance, privé de leur étoile Corgnet. Dès la 15ème minute, le trio Martin, Boudebouz et Maïga, lesquels ont donné le tournis à la défense bourguignonne toute la soirée, se met en évidence. Le une deux entre les internationaux algérien et français accouche d’un centre en première intention pour Maïga, qui aurait ouvert le score si le gardien adverse n’avais pas claqué le ballon. On retrouve Boudebouz un quart d’heure plus tard (26ème) pour un centre fort devant le but qui déclenche la panique de la défense dijonnaise.

Dijon n’a pas fini de souffrir. A peine revenu des vestiaires, Martin profite d’un contrôle raté de Kakuta pour tenter sa chance aux 25 mètres. Le ballon fil en corner, non sans avoir flirté avec le poteau de Reynet. Une sueur froide pour le gardien qui aura repousser l’échéance toute la soirée avant de craquer avec sa défense à la 71ème minute. Il repousse de gants la frappe de Maïga mais l’attaquant sochalien poursuit son effort et récupère le ballon d’un beau tacle. Sa seconde frappe trouve le cadre et la lucarne droite.

Dans une de ses rares phases dangereuses de la soirée, Dijon réagit dans la foulée (73ème) mais la grosse frappe de Bamba est bien repoussée par Richert, peu sollicité au cours du match.

Si cette victoire est appréciable, Teddy Richert reste lucide. « On est toujours reléguable, mais l'important c'est de ne plus l'être à la dernière journée. Psychologiquement, j'espère qu'on tiendra jusqu'au bout ». L’entraîneur, Eric Hély, diagnostique la victoire la tête froide. « On a manqué d'allant offensif en première mi-temps. Avec les changements, on a eu plus de dynamisme offensif. On n'a pas pris de but, c'est bien. » et plébiscite le buteur de la soirée, « Maïga a aspiré l'équipe vers le haut, même si tous les joueurs comptent ».

Sur le maintien, le successeur de Bazdarevic garde espoir. « Notre situation est difficile parfois nerveusement pour les joueurs. L'espoir peut conduire à beaucoup de choses et ce soir, on se dit qu'on peut le faire », a-t il ainsi déclaré.

Grâce à cette victoire, Sochaux remonte à la 18ème place avec 33 points, devant Ajaccio (33 points) et Auxerre (27 points, 1 match en moins). Les Lionceaux n’ont plus que 4 points d’écart avec le 12ème, Valenciennes.

QuentinBuchberger