Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Football (Nat.) : Besançon perd à Vannes

Après la déception du match de mardi, le BRC voulait se redonner de l’avant vendredi soir à Vannes. Les Bisontins ont cruellement manqué de présence face à des Bretons qui se sont contentés de faire le job sans briller (2-1).

Publicité

En début de première mi-temps, les Racingmen sont transparents. Un manque de présence qui ne dure heureusement que dix minutes, avant que Boussaha n’adresse un centre parfait pour Perrin qui ouvre le score. Le BRC ne va pourtant faire illusion que dix minutes. A la 25ème, un cafouillage sur corner revient sur la tête de Malcuit qui égalise. Par la suite, Besançon ne se contente que de quelques actions éparses et n’inquiètent jamais le gardien breton. Les locaux auraient même pu prendre l’avantage  juste avant la pause. N’Diaye, totalement oublié, contraint de la tête Maeyens à une parade réflexe bienvenue.

Le BRC a rendu une bien pâle copie pour ces 45 premières minutes mais se montre beaucoup plus volontaire en début de seconde mi-temps. Quelques occasions viennent alerter Vannes mais sans réel danger, la défense étant très présente et bien disciplinée. Le BRC peine à se créer des actions dangereuses. Près de l’heure de jeu, Diguiny frappe un coup franc pour les Bretons qui trompe le portier bisontin avec un rebond vicieux. Vannes prend l’avantage et Besançon prend un terrible coup sur la tête. Les Aiglons vont avoir toutes les peines du monde à se remettre dans leur match et vont se contenter, bien malgré eux, de subir les offensives des locaux, soutenus par un public bouillant. A l’image de son équipe à la peine, Boussaha manque totalement sa reprise à la 71ème. Un échec inhabituel pour un joueur habituellement adroit.

Surprenante action que cette énorme occasion pour le BRC à la 75ème. Sur corner, les défenseurs de Vannes, un peu endormis, ne sentent pas la montée de Dequaire dont la tête au premier poteau manque de trouver le cadre. La balle est contrée in extremis. Quelle alerte ! D’autant que Vannes joue un peu sur ses acquis depuis quelques minutes.  Dans la foulée, sur un contre mené rapidement, les Vannetais manquent une balle de break. C’est ensuite au tour d’Ahamadi d’inquiéter Vannes d’une frappe sèche, de nouveau contrée.

Di Pinto sauve les siens juste avant la fin du temps réglementaire (89ème) en taclant sur sa ligne une belle frappe de Youssouf. Tout près du hold-up, les Bisontins auront une toute dernière occasion énorme. Perrin reprend un beau centre de Louhkiar mais le gardien adverse s’interpose d’une belle parade. Ce sera la dernière action avant le coup de sifflet final.

Le BRC reste dernier avec 32 points. Prochain match le 4 mai contre un adversaire à la lutte pour le maintien, Bayonne, actuellement 19ème.

QuentinBuchberger