Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Football (Nat.) : Le BRC, toujours lanterne rouge

En déplacement à Colmar vendredi soir, le BRC s’est lourdement incliné 3 à 0. Les Bisontins, réduits à 10 à un peu plus de dix minutes du terme, se sont effondrés en fin de match.

Publicité

Les vingt premières minutes bisontines sont timides. Les locaux en profitent et se créent quelques belles occasions par Liabeuf (10ème) puis Moukhlil (15ème). En attaque, les rares occasions des Bisontins manquent de réalisme. Hoggas oublie ainsi totalement Perrin pourtant complètement esseulé (18ème).

Les Alsaciens vont concrétiser leur avantage sur coup de pied arrêté. Le coup franc de Liabeuf trouve Meyer qui trompe le portier du BRC. On est alors à la 27ème minute de jeu seulement et Besançon montrer déjà des signes de fébrilité. Colmar est tout près de mettre un second but mais c’est le poteau qui sauve les Racingmen de la tête de Touré.

Après la pause, le BRC semble avoir repris des forces. Perrin trompera même le gardien adverse mais son but est refusé pour une position de hors jeu. L’heure de jeu vient d’être dépassée et Besançon semble mieux.

Un quart d’heure plus tard, Brisset commet une faute sur un joueur adverse. L’arbitre voit rouge et expulse sans hésiter le joueur doubiste. Un coup de massue dont les Bisontins ne se remettront pas.

L’expulsion a fragilisé le moral des joueurs qui sont moins précis dans leurs gestes. Boussaha est dépossédé du ballon et Moukhlil en profite pour partir seul au but. L’attaquant alsacien prend le meilleur sur Maillot et conforte l’avantage de son équipe (76ème). Puis c’est au tour de Dufrennes, entré en jeu en deuxième période, de marquer (79ème). Il conclut un contre parfaitement négocié et enterre Besançon. Deux buts en trois minutes. Le match est plié.

Le BRC s’incline sèchement chez le voisin alsacien et conserve donc sa place de lanterne rouge au classement (20ème, 19 points). Le club est maintenant à 8 points d’une éventuelle sortie de zone de relégation. Prochain match lundi 6 février contre Nîmes.

QuentinBuchberger