Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Fouzy Sid : « Il y a des racistes partout, même à l’UMP! »

Jean Rosselot et Fouzy Sid pendant la campagne. Des mimiques révélatrices... (Photo©carvy) - cliquez sur l'image pour agrandir
Depuis les élections municipales, le président du Rassemblement pour un Mouvement Populaire (RMP), évincé de sa cinquième place sur la liste UMP à Besançon, ne s’était pas exprimé. L’Hebdo de Besançon publie une interview de celui qui, aux yeux de certains, reste « coupable » malgré le fait d’avoir été blanchi. Extraits.

Publicité

 - Innocent : « Beaucoup me croient encore coupable et en veulent pour preuve que je n’ai pas encore lancé l’action judiciaire (…). Il y a des idiots, des intolérants ou des racistes partout, même à l’UMP ».

 - Eviction : « J’ai eu les boules de me faire jeter comme ça ! (…) J’ai beaucoup de rancoeur». 

- Grivèlerie : « Je veux savoir pourquoi on m’a fortement recommandé de monter dans cette voiture, pourquoi la police passait justement par là à ce moment précis, pourquoi le pompiste m’a soi-disant reconnu, pourquoi les médias ont été alertés ». 

- Jean-Louis Fousseret : « Qui a voulu me faire tomber ? Je n’en sais rien. J’ai beaucoup de mal à imaginer Jean-Louis Fousseret manigancer une chose pareille ». 

- UMP-RMP : « J’ai aujourd’hui un grand regret : que nous nous soyons allié avec l’UMP. C’était une erreur (…). C’est moi qui ai fait le choix de l’alliance contre l’avis des membres du RMP ». 

- Jean Rosselot : « J’ai la faiblesse de croire que Jean Rosselot nous doit, à nous RMP, une partie de ses 25% de voix ». 

-Avenir : « J’ai pour habitude de créer des surprises et je peux vous dire qu’il y en aura d’autres ».

redaction

Autres faits divers

13 décembre 2017 à 10:57
7 décembre 2017 à 07:25

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon