Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

François Sauvadet (UDI) se lance dans la course aux Régionales

François Sauvadet a eu 62 ans le 20 avril ©côte d'or.fr - cliquez sur l'image pour agrandir
"union pour l'alternance"

Le député UDI et président du conseil départemental de la Côte d'Or, François Sauvadet, a déclaré ce mardi 21 avril 2015 être officiellement candidat pour mener la liste d'union de la droite et du centre pour les prochaines élections de la future Grande Région Bourgogne Franche-Comté. Mais un autre candidat s'est déclaré bien avant lui pour mener cette même liste d'union : le sénateur UMP Alain Joyandet ne devrait pas lâcher le morceau.

Publicité

Les négociations s'annoncent âpres. Sur 13 nouvelles futures grandes régions, l'UDI revendique trois têtes de listes d'union avec l'UMP : Philippe Vigier pour le Centre, Hervé Morin pour la Normandie et enfin François Sauvadet la Bourgogne Franche-Comté.

Le député UDI et président de la Côte d'Or revendique officiellement dans une interview à paraître mercredi dans les pages de "L'Est Républicain" la place de tête de liste pour mener à bien l'alternance en Bourgogne Franche-Comté, deux régions détenues jusqu'ici par les PS François Patriat et Marie-Guite Dufay.

"Après une mûre réflexion et l'appel au rassemblement que j'ai lancé avec Arnaud Danjean, notre député européen UMP du Grand Est, signé par plus de 150 élus des deux régions, j'ai décidé d'être candidat et de conduire la liste d'union pour l'alternance en Bourgogne Franche-Comté", déclare le président du 
conseil départemental de Côte-d'Or.  "Je constate une forte aspiration au rassemblement pour ce scrutin. Je l'ai 
déjà réalisé en Côte-d'Or pour les départementales et notre majorité sortante y a progressé, passant de 3 à 10 conseillers d'avance", se targue-t-il, s'estimant "légitime" ayant été lui-même réélu "avec près de 70% des voix" sur son canton. 

Le hic, c'est que cette place de tête de liste de l'union de la droite et du centre est aussi revendiquée par l'UMP Alain Joyandet, et ce depuis le mois de décembre.Tête de liste à droite en 2010 en Franche-Comté, il s'était alors incliné face à Marie-Guite Dufay (PS). 

"Il ne s'agit pas d'un match Sauvadet-Joyandet"

François Sauvadet n'avait pas manqué de montrer son agacement en estimant que son concurrent était parti trop tôt. S'il est choisi tête de liste et s'il l'emporte François Sauvadet a déclaré qu'il quitterait ses sièges de député et de président du Département de la Côte d'Or.

MM. Joyandet et Sauvadet, qui mènent la bataille chacun de leur côté, appellent tous deux à "l'union" de la droite derrière leur nom. "Je ne crois pas qu'Alain Joyandet obtiendra l'investiture, ce serait incompréhensible, invraisemblable, car l'union va porter ses fruits. À l'exception d'une partie de l'UMP, qui défend sa candidature ?", lance M. Sauvadet, déjà tête de liste à deux reprises pour les régionales en Bourgogne, en 2004 et 2010. "S'il persiste dans la division, il fera passer la gauche et ce sera sa responsabilité", accuse-t-il, "La question n'est pas partisane ou personnelle. Il ne s'agit pas d'un match Sauvadet-Joyandet". 

Les cartes sont maintenant au niveau des instances nationales de l'UMP et de l'UDI. En coulisses, les tractations semblent très tendues. 

(avec AFP)

En savoir plus : lire nos articles ci dessous

Damien

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ