Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Fusion des régions : les réactions...

Frank Monneur et Jacques Grosperrin ©Alexane - Jean-François Allenbach©Carvy - cliquez sur l'image pour agrandir

Suite à la conférence de presse menée par Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, et François Patriat, président de la région de Bourgogne, ce lundi 14 avril en fin de journée à Besançon, au sujet d'une fusion entre les deux régions avant 2017, des réactions sur les réseaux sociaux et dans les communiqués sont vives. Politiques, journalistes, Francs-Comtois, Bourguignons etc. Chacun met son petit grain de sel avec humour ou pas... #fusionbfc

Publicité

Réaction de Jacques Grosperrin :

"(...)Besançon ne peut devenir la sous-préfecture de Dijon sur simple diktat de Paris.(...) Marie-Guite Dufay, préfère diluer la Franche-Comté dans une fusion avec la Bourgogne plutôt que de mener une campagne perdue d’avance. On cherche ici à nous imposer des thématiques pour les régionales, au détriment de nos institutions et de nos territoires de vie d’ailleurs. A nouveau, une manipulation, où les « méchants » seront désignés comme les « sectaires conservateurs et dépensiers régionalistes » contre les « réformateurs vertueux patriotes des dépenses publiques » ! Le piège est énorme ! La confusion évidente !(...)"

Réaction de Jean-François Allenbach:

"Le MFC salue l’accord de principe de la Présidente de région pour l’organisation d’un référendum décisionnel en Franche-Comté « pour » ou « contre » la fusion avec la Bourgogne. Pour le MFC, il n’est pas question de permettre à la Bourgogne,  qui, dans le Conseil régional fusionné,  aura forcément plus d’élus que la Franche-Comté,  de pouvoir faire prévaloir ses propres choix au détriment des nôtres et de nous imposer de devoir participer à des dépenses sans aucun intérêt pour nous.  Car tel serait bien là, par delà les discours alambiqués et la langue de bois des politiques, le résultat final d’une cette funeste opération. Il va donc sans plus attendre commencer à mener campagne pour le « NON"  à l'annexion !"

Alexane

Votre météo avec

Evénements de bourgogne