Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Grève des éboueurs du Grand Besançon : possible reprise lundi

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Pas de ramassage des ordures ménagères pour ce vendredi ni pour samedi. Le travail pourrait reprendre lundi mais un préavis de grève illimitée devrait être déposé à partir du vendredi 23 mai

Publicité

Ce vendredi matin à 5h en Assemblée générale les éboueurs du Grand besançon ont voté une nouvelle grève contre l’avis de la CFDT pourtant majoritaire, qui réclamait qu’un préavis soit déposé comme la loi l’exige.

Les éboueurs jugent la proposition d'une augmentation de 300 euros bruts par an largement insuffisante…ils réclamaient une augmentation de 200 euros par mois pour tous : rippers et chauffeurs. 60 agents travaillent à la collecte des ordures ménagères ils sont employés par la communauté d’agglomération

Par conséquent, les tournées de collecte prévues ce vendredi ne pourront avoir lieu :

Pour Besançon (essentiellement Planoise et les Tilleroyes) : déchets ménagers résiduels (bac gris) et recyclables (bac jaune)

Pour la commune du Gratteris et le lieu-dit “La Forêt de Fontain” : déchets ménagers résiduels (bac gris)

Aucune tournée de récupération n’est programmée pour le samedi 17 mai 08

Selon un communiqué de l’agglomération du Grand Besançon, « La CFDT aurait indiqué que le travail pourrait cependant reprendre lundi 19 mai au matin. Mais l’organisation syndicale a d’ores et déjà déposé un préavis de grève illimitée à compter du vendredi 23 mai, qui pourrait entraîner des perturbations dans la collecte dès le jeudi 22 mai en raison du préavis de grève national »

 

 

 

article du 15 mai 2008

300 € par an proposés aux éboueurs : "insuffisant !"

Les éboueurs se réuniront en AG vendredi matin à 5h pour décider des suites à donner à leur mouvement après les propositions de la communauté d'agglomération jugées insuffisantes.

Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon, a reçu ce jeudi les représentants CFDT des agents de la collecte des déchets de la communauté d’agglomération à la suite du mouvement de grève du vendredi 9 mai dernier.

« Le président du Grand Besançon a bien entendu les revendications des personnels de la collecte des déchets. Ceux-ci exercent, en effet, un métier pénible, dans des conditions de salubrité difficiles. Pour autant, ils rendent aux habitants un service de grande qualité dont on peut être fier », explique un communiqué avant de préciser qu’une revalorisation salariale de 300 € brut par an a été proposée aux éboueurs.

 

La revendication de ces derniers s’élevait à 200 € brut par mois.

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon