Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Handball (LFH) : l’ESBF commence sur une déception

1ère journée

L’ESBF a manqué son premier rendez vous de la saison, en étant pourtant maître des débats une bonne partie de la rencontre. Défaite face à Mios 27 à 28.

Publicité

Cette première journée était l’occasion de retrouvailles. En effet, Mios compte dans ses rangs quelques anciennes de l’ESBF à savoir Ivana Filipovic – alignée d’entrée – et Alice Durand.

Les Bisontines ont la pression. Repêché de justesse après la rétrogradation d’Arvor, le club de Besançon s’est maintenu dans l’élite contre le cours des choses. Alors autant en profiter et jouer le coup à fond. L’ESBF l’a bien compris et s’offre une promenade de santé en première période. La domination écrasante des Bisontines se traduit par un fort écart à la pause (18-13), en grande partie grâce aux deux minutes engrangés côté Mios et aux imprécisions des visiteuses.

La physionomie du match change totalement en seconde mi-temps. Un peu justes physiquement, les joueuses de l’ESBF laissent peu à peu des espaces à leurs adversaires et leur jeu traduit des signes évidents de fatigue. En face, Foggea arrête un tir sur deux. Pour le moral, il y a mieux. Le gros match de la gardienne de Mios booste ses troupes qui poussent Besançon dans ses retranchements.

L’ESBF s’accroche jusqu’au bout, avant de se faire surprendre sur une dernière accélération dans les toutes dernières secondes. Les joueuses ont montré beaucoup de générosité mais le collectif a encore besoin d’être huilé et plus inspiré. Le déplacement à Nice, le 22 septembre prochain, pourrait être l’occasion de se remettre dans le bain. Nice fait ses débuts en LFH et s’est incliné largement à Toulon (30-20). Une équipe qui semble donc à portée. Mais la LFH est pleine de surprises.

QuentinBuchberger