Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Handball (Nat. 2F) : match difficile de l'ASPOHB face à Reichstett

Le club de l'Association Sportive du Palente Orchamp Hand Ball aura vécu un match difficile samedi soir. Le score nul obtenu contre l'équipe de Reichstett  (24-24) reste une bonne opération puisque l'équipe bisontine est deuxième désormais de sa poule, à une seule longueur de Saint Maure Troyes. Malgré cela, le match a laissé un arrière goût amer à Palente.

Publicité

Les filles de Palente abordaient ce match à domicile avec le statut de leader de la Poule 3 du championnat de National 2 Féminine.

Toutefois, les débuts sont difficiles face à Reichstett. Un premier but après six minutes seulement et le second quatre minutes plus tard. Les Bisontines souffrent de 5 buts de retards dans le premier quart d'heure du jeu.

Il faudra attendre la deuxième partie de cette première mi-temps pour voir enfin le vrai visage des noires et or. Deux magnifiques contre de Flora Techer redonne du souffle à Palente qui termine à la mi-temps sur un score de 12 à 14 en faveur de Reichstett.

Après un but de Clémence Valdenaire, Palente revient aux scores à la 43ème minute (18-18), pour ensuite s'envoler deux minutes après. 19 puis 20 à 18, grâce à des relances millimétrées de la gardienne de Palente, Lucie Hezard.

S'en suivra un jeu tendu entre les deux équipes et un match de gardiennes. Après 57 minutes Palente domine 24 à 22. Mais Reichstett reviendra au score dans les trois dernières minutes, alors que la tension était palpable sur le terrain et dans les tribunes.

Franck Jourdan (Entraineur Palente Orchamp) :

« L'équipe a payé à la fin sa mauvaise entame de match. D'un point de vue individuel, il y a eu trop de passes manquées et de précipitation ce qui a permis à Reichstett de revenir au score. On a trop appuyé sur la fin. Du coup, nous avons moins bien géré la fin de match que Reichstett qui a été plus lucide.

Je pense que le match nul est justifié. Mais c'est très frustrant, car c'est un match nul au goût de défaite. »

QuentinBuchberger