Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Handball (Pro D2 et LFH) : rude soirée pour Besançon

vendredi difficile

L’ESBF et l’ESBM se sont tous deux inclinés vendredi soir. Les filles ont manqué leur déplacement à Fleury (3ème journée, 27-24) alors que les garçons ont été malmenés par Pontault (4ème journée, 27-29).

Publicité

L’ESBF commence mal sa saison. Avec déjà deux défaites concédées, contre Mios Biganos et Nice, les joueuses bisontines devaient retrouver du réalisme vendredi soir lors d’un déplacement face à Fleury. La saison dernière Fleury était parvenu à se maintenir dans l’élite du hand féminin au terme d’une saison très compliquée et reste une équipe extrêmement difficile à jouer à domicile, soutenue par un public infatigable.

Les filles en ont fait l’amère expérience et on été ballade (surtout en début de 1ère période) par leurs adversaires. Fleury baisse de régime avant la pause ce qui permet à Besançon de revenir un peu au score (14-10). Mais on sent que les Bisontines ne contrôlent pas le match, balladées et bousculées par des locales surmotivées.

Le départ canon de Fleury ne va pourtant pas être éternel. Besançon recolle au score, prenant même un début d’avantage marqué après un quart d’heure de jeu (20-22). Malheureusement, ce regain de lucidité ne se concrétise pas à long terme et Fleury parvient à inverser de nouveau la tendance. Score final 27 à 24. 3 défaites en 3 matchs, l’ESBF voit rouge.

Chez les hommes, la soirée avait pourtant mieux commencée. Le match est serré mais de nombreuses imprécisions dans le jeu des deux équipes hachent le jeu et ralentissent le rythme de la rencontre. Conquérants, les Bisontins s’arrachent et imposent un défi physique considérable à Pontault, une spécialité de l’ESBM depuis quelques saisons. Cet effort paye puisque Besançon s’en sort avec un but d’avance à la pause, face à une équipe adverse qui ne lâche rien.

Le match aura été très serré, entre deux adversaires décidés à jouer les coups à fond mais trop fébriles, comme écrasés par la pression de ce début de championnat. Miné par trois défaites éreintantes, l’ESBM manque de confiance et cela se ressent dans son jeu. Pontault ont quant à eux subi un revers mais engrangé deux défaites dont une la semaine dernière face Vernon. A cinq minutes du terme, Besançon s’effondre et encaisse trois buts sans réussir à remonter son retard (arrêts décisifs du gardien adverse et tir sur le poteau). Score final : 27 à 29 pour les visiteurs.

Sale temps pour le hand bisontin. Rattrapages le 13 octobre pour les filles avec la réception de Dijon pour un derby très attendu et le 5 octobre pour l’ESBM lors du déplacement à Gonfreville Orcher.

QuentinBuchberger