Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Immobilier : pourquoi les prix devraient continuer de grimper ...

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Les prix de l’immobilier devraient poursuivre leur progression jusqu’en 2015, mais de façon plus modérée qu’en 2010. La hausse moyenne devrait se situer de 3 à 5 % en Franche-Comté

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

L’Institut d’études économiques du cabinet Xerfi a réalisé une étude sur les prix de l’immobilier et table sur une progression régulière dans les quatre prochaines années, aussi bien dans l’ancien que dans le neuf. Quelles en sont les raisons ?

La  première cause est tout simplement démographique. En raison de l’augmentation et du vieillissement de la population, la demande de logement est à la hausse. Autre raison, sociologique, on assiste en outre à une progression des divorces et du célibat. Concrètement, les Français auront besoin de 380 000 nouveaux logements dans les prochaines années.

Dans le neuf, l’augmentation du prix des matières premières et les nouvelles normes de construction (BBC Bâtiment Bass consommation) devraient également tirer les prix vers le haut, sans compter le prix des terrains qui monte toujours aux abords des grandes villes.

Selon les experts du Crédit Foncier  « après une année 2008 médiocre en terme de ventes, le premier semestre 2009 a retrouvé un certain dynamisme dans le marché du neuf à Besançon, notamment auprès d'investisseurs ». Si le lancement de nouvelles opérations est resté timide ces deux dernières années, le secteur du BTP en Franche-Comté table sur une hausse de 2.2 % de l’activité en 2011, une des plus faibles de France.

Une hausse modérée dans l'ancien en Franche-Comté

En 2010, le marché immobilier a connu une progression au fil des mois, tant sur le plan des prix que sur les volumes grâce notamment à des taux très bas (les plus bas depuis 1945 !)  2011 devrait être moins spectaculaire. Dans les grandes villes attractives (Paris, Bordeaux, Rennes en tête suivi de Lyon, Nantes et Montpellier) la hausse des prix devrait atteindre 10 % cette année, mais elle sera limitée de 3 à 5 % partout ailleurs avec d’importantes disparités. La Franche-Comté qui a connu une augmentation de 30 % des montantes transactions immobilières au mois de janvier devrait donc bien se situer dans cette fourchette, mais avec de nombreuses disparités.

La Haute-Saône est par exemple département le moins cher avec un prix moyen pour une maison de 124 100 €. Le prix du m² pour les appartements reste stable à 1 100€/m². À titre de comparaison,  à Besançon,  le prix du m² s’échelonne de 1600 à 1 900 euros dans l’ancien (2 700 euros du m² dans le neuf en Franche-Comté)

Une agence de Luxeuil explique que la centaine de transactions réalisées en 2010, le  prix de vente moyen d’un bien est actuellement de 90 000 € Luxeuil et il n’est pas rare de trouver des maisons « exceptionnelles » à partir de 250 000 euros ce qui est loin d’être le cas sur le secteur de Besançon …

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille