Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Indemnités des élus du Grand Besançon : une hausse incohérente pour Jacques Grosperrin

La City, siège du Grand Besançon (illustration) ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans un communiqué, les élus de l’Union de la droite et des centres de Besançon s'interrogent sur "l'incohérence entre les propos et les actes" suite à la hausse annoncée des indemnités des élus du Grand Besançon.

Publicité

Dans l’attente de connaître les prises en charge de certaines indemnités par les structures associées comme le Sybert, le Scot... annoncées par Jean-Louis Fousseret, les élus de l'opposition disent ne pas comprendre ce choix. "Cette augmentation de plus de 36 % se chiffre à 762 534 euros et la part des indemnités des Vice-présidents représente une augmentation de plus de 78 %."

Ils suggèrent ainsi que la priorité devrait être de "réduire le train de vie de la Communauté dAgglomération pour dégager des marges de manoeuvre qui donnent la priorité aux investissements, afin de réaliser des projets structurants pour l'avenir."

Et d'ajouter : "Depuis presque 2 ans, le pouvoir d’achat des Français est rogné du fait du matraquage fiscal qui touche en particulier les classes moyennes. Alors que la gauche a fait de l’augmentation des impôts l’alpha et l’oméga du financement de son action, nous souhaitons que le pouvoir d’achat de nos concitoyens soit préservé, avec un choix courageux : celui de ne pas augmenter la pression fiscale. Une telle décision exige que les élus soient rigoureux et innovants afin de « faire toujours plus, toujours mieux, mais avec moins".

Hannah