Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

J’ai goûté pour vous… Au Bouchon Rivotte

Au Bouchon Rivotte propose une agréable terrasse ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
Gras-double sauté à la lyonnaise ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le tablier du sapeur ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le Saint-Marcellin avec sa salade ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Nougat glacé maison ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
C’est une nouvelle adresse qui a remplacé récemment le Bistrot de Jean. Sachant que c’est le restaurant Cervin qui est derrière, j’ai eu quelques hésitations. Des amis m’ont convaincu d’essayer. Ils ont eu raison d’insister même s’il n’est pas très agréable de manger à même le plastique d’une table de terrasse… Les restos bisontins qui servent des plats canailles sont cependant trop rares pour bouder notre début de plaisir.

Publicité

Quenelle de brochet, sauce Nantua (16 €) :  une quenelle partagée en entrée, très bien servie avec une excellente sauce et une consistance idéale pour la quenelle.

Gras-double sauté à la lyonnaise (12 €) :   une assiette copieuse de gras-double bien assaisonnée avec des oignons vinaigrés, accompagnée d’une purée de carotte et d’un ramaquin de pâtes trop cuites et trop crémées. Une bonne salade ferait certainement  mieux l’affaire.

Tablier du sapeur (12 €) :  excellentes tripes entières bien panées. Même remarque que pour le plat précédent en ce qui concerne l’accompagnement.

Saint-Marcellin et salade verte (5,50 €) : bon fromage mais qui sort malheureusement du frigo, tandis que la salade, bien présente, elle est bien isolée sans la moindre goutte de vinaigrette.

Nougat glacé maison (5,50 €): rien à dire de ce nougat très honorable, sinon que la sauce qui l’accompagne est indéfinissable.

Une entrée, deux plats, un fromage, un dessert, une bouteille de Bisontine (scandaleusement facturée à 4,50 € comme au Cervin alors que les restaurateurs l’achètent à 0,45 centimes), une bouteille de Sancerre pas extraordinaire (22 €) pour un total de 77,50 €. C’est trop cher.

S’il fallait donner une note globale :

13/20

S’il fallait faire un commentaire :

Le concept est sympa et le créneau peu fréquenté à Besançon. On va dire que les débuts sont prometteurs, mais qu’il reste pas mal de détails à faire évoluer pour donner le sentiment de se trouver dans un bouchon de bonne facture. Au fait, pourquoi mélanger tapas et gastronomie lyonnaise ?

Au Bouchon Rivotte - 14, faubourg Rivotte - 25000 Besançon

03 81 61 92 94 - fermé mardi et mercredi 

Les restaurants déjà goûtés pour vous :

La note constitue une moyenne forcément subjective obtenue à partir de plusieurs critères (cadre, service, plats, vins, prix…) à un instant donné.

- L’Auberge paysanne (5/20)

- Les Tontons farceurs (14/20)

- L’Annexe (16/20)

- Le Vézois (11/20)

- La Table des Halles (14/20)

- Le 1802 (13/20)

- L’Avant-Goût (14/20)

- La Brasserie du Tigre (12/20)

- La Papaye Verte (10/20)

- L’Epicerie (15/20)

- Chez Nahdi (12/20) 

- La Brasserie du Commerce (13/20) 

« J’ai goûté pour vous…un restaurant du Grand Besançon » est une rubrique qui se fait en dégustation cachée, avec paiement de l’addition et qui paraît tous les samedis.   

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon