Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

J’ai testé pour vous... l’installation du triangle de signalisation !

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Comme tous les Français, j’ai désormais un triangle de signalisation dans le coffre de ma voiture. En cas d’accident ou de panne, il me faudra l’installer sur la route dans l’urgence. Mais est-ce si simple ? Autant essayer avant, au cas où !

Publicité

Je ne me suis pas précipitée pour acheter mon kit sécurité dès l’annonce de l’obligation de disposer de cet équipement dans mon véhicule. Mais, pour m’en procurer un, je n’ai pas pour autant attendu la veille du jour où les amendes pouvaient tomber (soit le 1er octobre 2008). Cet été, ayant entendu parler des contrefaçons disponibles ici ou là, j’ai préféré jouer la sécurité en me rendant dans la boutique de mon concessionnaire automobile, très félin si vous soyez ce que je veux dire.

Facile à déplier...
Comme le veulent les consignes, j’ai alors placé mon gilet jaune aux bandes phosphorescentes dans l’habitable, plus exactement dans la boîte à gants, et le triangle dans le coffre. D’où je l’ai ressorti pour ce test. Pas besoin de tester le gilet, il s’enfile comme tout autre gilet sans manches... en mettant tout simplement les bras dans les trous et se ferme par des scratches. Quant au triangle (du moins le mien car il existe apparemment d’autres systèmes), une fois sorti de son étui de plastique, ses deux pieds constitués chacun de deux tiges de métal se déplient en premier, puis il suffit de former le triangle avec les trois bandes rouges, à assembler par le sommet par un système de pression. En écartant les deux tiges des pieds au maximum, on obtient la bonne hauteur. Bref, un jeu d’enfant.

... moins facile à replier !
Une petite photo sur une route de campagne pour vous montrer ce que cela donne et il est temps de le ranger. Et là, l’affaire se corse. Déjà, je n’arrive plus à défaire le haut, par peur de forcer ! Puis, si replier les bandes rouges est des plus aisé, je me retrouve bloquée avec les pieds, à la diagonale. J’ai beau tourner et retourner le triangle et le problème dans tous les sens, impossible. Finalement, un brin d’observation me révèle une encoche dans laquelle leur fixation de plastique devrait logiquement pivoter. Il faut tout bonnement ne pas hésiter à forcer après la première résistance ! Maintenant, ne pas oublier de le replacer dans mon coffre de voiture. Ce serait trop bête d’avoir une amende à cause de Ma Commune.

“J’ai testé pour vous” vous donne rendez-vous chaque mercredi.

miss.dom