Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jack Varlet et Marc Perrey s’attaquent au cinéma

Jack Varlet, à gauche, et Marc Perrey, à droite, sur le lieu du futur tournage, un château en Franche-Comté ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
L’un, installé à Voray-sur-l’Ognon, est photographe, spécialiste de l’image, et auteur de romans à ses moments perdus. L’autre est concepteur-réalisateur audiovisuel à Besançon, donc spécialiste de la caméra et du montage. Jack Varlet et Marc Perrey ont décidé d’unir leurs compétences pour tenter l’aventure cinématographique. Ils tournent leur premier court-métrage de fiction fin juillet.

Publicité

«Nous nous sommes aperçus en début d’année, en discutant, que nous avions depuis longtemps la même envie de faire un film. L’un connaissait un peu la narration, l’autre la technique», explique Jack Varlet qui s’apprête à tourner un court-métrage la dernière semaine de juillet dans un château de Franche-Comté avec Marc Perrey.

Un travail collégial

«J’avais une idée en tête. Je me suis mis à l’écriture du scénario, sans en avoir jamais écrit, indique Jack Varlet. J’ai fait comme je le sentais. J’estime qu’il faut profiter de cet état d’ingénuité, de virginité d’une première fois, avec les erreurs que cela implique. Cet état là, on ne l’a plus jamais après.» Un travail qu’il a ensuite partagé avec Marc Perrey pour transcrire l’histoire en plans, en images, en séquences, en son…

«Il y a vraiment eu un équilibre entre nous deux, chacun apportant ses connaissances, et nous assurons ensemble la réalisation, Marc est à la caméra et moi à l’adaptation, précise Jack Varlet. On ne fait pas ce court-métrage pour se faire plaisir. On a beaucoup d’ambition, au sens positif du terme. On a vraiment la volonté de faire du très beau boulot. On va s’installer durant une semaine dans un château de Franche-Comté avec toute l’équipe (comédiens, preneur de son, etc.) pour le tournage. On va être ainsi dans des conditions optimales, complètement immergés dans cette aventure cinématographique mais aussi humaine. Et on travaille avec ce qu’il y a de mieux question caméra numérique.»

Et l’histoire ?


Intitulé "Otage aux yeux métal", ce court-métrage de 20 minutes est un huis clos mettant en scène cinq acteurs*, ayant tous accepté de tourner bénévolement, les deux réalisateurs finançant eux-mêmes, sans subventions, ce projet. La trame de l’histoire est une prise d’otage dans un château, une œuvre dramatique, mâtinée d’un peu de fantastique et baignée d’un certain suspens, accordant une grande place à la psychologie des personnages. «Tous, l’otage, la châtelaine, mais aussi les preneurs d’otage, vont se retrouver enfermés quelques jours en un huis clos subi, raconte Jack Varlet. Cette situation exacerbe bien des choses, influe sur les rapports entre eux.»

Début août, tout devrait donc être en boîte. «Nous prendrons ensuite le temps de faire un montage aux petits oignons. Et nous allons faire composer une musique originale pour qu’elle colle parfaitement au film», révèle-t-il. Avec pour objectif final de concourir pour des prix dans des festivals en espérant une reconnaissance, une visibilité qui leur permettraient de poursuivre dans cette nouvelle voie.

* les acteurs de ce film sont Eric Borgen, Dominique Gressot, Marilyn Pape, Guiseppe Siano et Julie Varlet. Trois d’entre eux sont des professionnels.
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon