Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

"Jacques Grosperrin fait une erreur en revendiquant la présidence du Grand Besançon"

© - cliquez sur l'image pour agrandir

"Non tu ne l'auras pas !" C'est ce que l'on peut lire entre les lignes du communiqué de Jean-Louis Fousseret et de Gabriel Beaulieu le président et 1er Vice président du Grand Besançon en réponse à Jacques Grosperrin. Ce dernier, candidat battu aux municipales de Besançon, réclamait la présidence du Grand Besançon dès le lendemain de l'élection  "pour que le pouvoir soit partagé (...) puisque le Maire dit qu'il veut travailler avec tout le monde". Mais Jean-Louis Fousseret ne l'entend pas de cette oreille. Il en profite pour rappeler  que, même après 2017, le maire de Besançon pourra toujours présider l'agglomération…

Publicité

Dans son communiqué, Jean-Louis Fousseret, appuyé par Gabriel Baulieu, le 1er Vice président explique que l'organisation de la communauté d'agglomération repose sur trois principes :

  • La représentativité de toutes les communes,
  • Les 58 communes de la périphérie détiennent 60% des sièges du conseil communautaire et le Ville de Besançon en détient 40 % (majorité inversée)
  • En contrepartie de cette représentation inversée, les élus communautaires s'engagent à élire le maire de Besançon en qualité de président du Grand Besançon.

"Jacques Grosperrin ignorait-il les règles de fonctionnement dont s'est dotée l'Agglomération dès l'origine et qui ont été confirmées par le conseil communautaire et à l'unanimité des 58 communes de la périphérie (13 mai 2013)"

La réponse à la demande de Jacques Grosperrin pour prendre la tête du Grand Besançon est donc clairement "non".  Jean-Louis Fousseret insiste en outre sur l'état d'esprit non partisan du conseil communautaire afin de "rassembler pour construire" tout en évitant les oppositions Ville-périphérie.

"Quant à la demande d'un vote à bulletin secret, elle nous interroge. Jacques Grosperrin ignore-t-il que l'élection dans un établissement public de coopération intercommunale doit être réalisée à bulletin secret comme l'exige le code général des collectivités territoriales, ce qui a toujours été le cas"

Mercredi 30 avril 2014 :  Conseil d'installation de la nouvelle équipe communautaire

 Le Communiqué de Jean-Louis Fousseret et de Gabriel Baulieu 

Au Grand Besançon Rassembler pour Construire.pdf by macommune_info

Damien

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON