Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-François Copé "ne recule plus"

Jean-François Copé à la brasserie Granvelle à Besançon - cliquez sur l'image pour agrandir

On ne recule plus ! C’est le slogan de campagne de Jean-François Copé, candidat aux élections des primaires de la droite et du centre les 20 et 27 novembre 2016. En visite dans le Doubs, il a donné une conférence de presse à la brasserie Granvelle de Besançon ce jeudi 7 avril 2016.

Publicité

Cet ancien président de l’UMP, au côté du sénateur du Doubs LR, son "ami" Jacques Groperrin, s’est rendu dans le Doubs ce jeudi 7 avril 2016. Il a donné une conférence de presse à Besançon puis, une réunion publique à la maison communale de Valentin.

Jean-François Copé est confiant

En pleine campagne des primaires de la droite et du centre, où pour l’heure plus d’une dizaine de candidats s’est déclaré, notamment François Fillon, Alain Juppé et Bruno Lemaire, Jean-François Copé s’avoue "confiant". A la question : pensez-vous être présent dans les cinq ou six candidats finaux ? Le maire de Meaux, en Seine-et-Marne, répond "bien sûr". Si pour l’heure, les aspirants au trône sont nombreux, ils se raréfieront au fil des mois, chacun d’entre eux devra au moins  être parrainé par 20 parlementaires, au moins 250 élus répartis sur au moins 30 départements, et au moins 2 500 adhérents, répartis sur au moins 15 départements.

Candidat... à la présidentielle

En tout cas, Jean-François Copé, n’est pas seulement candidat aux primaires, il se positionne déjà comme un candidat aux présidentielles. D’ailleurs, l’homme politique nous confie que "celui qui va être élu, c’est d’ailleurs dans cette esprit que je suis candidat, c’est celui qui prendra vraiment en compte l’exaspération des français : parce que les français ne cessent de nous dire que notre pays n’est plus commandé, moi, j’aspire à vraiment pouvoir le diriger maintenant".

Lors de la présentation d’une esquisse de son programme, concernant la mise en place d’ordonnance, contrairement à ses adversaires comme Nicolas Sarkozy qui propose un référendum ; Jean-François Copé annonce que lui appliquera cette décision "dès le lendemain  de (son) élection".

Une étape vers la présidence

Jean-François Copé soutient ses primaires comme "première étape des présidentielles" car pour lui "il n’y a pas leadership naturel à droite".Les primaires de la droite et du centre se tiendront dans la France les 20 et 27 novembre 2016, elles seront ouvertes à tous.

Lou

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 17h00
LIBRAIRIE L'INTRANQUILLE PLAZZA - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 17h00
Eglise Adventiste Besançon - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 18h00
TRIVIAL COMPOST - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 19h00
LES PASSAGERS DU ZINC - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 20h30
MICROPOLIS - Besançon