Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-François Humbert candidat aux régionales: "Je n’ai rien contre la personne d’Alain Joyandet…"

©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
A tout juste 57 ans, le sénateur UMP et ancien président du conseil régional était l’invité de France Bleu Besançon ce lundi matin après l’annonce sur son blog de sa candidature aux élections régionales. Explications.

Publicité

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

« Je me présente en homme libre et indépendant ». Jean-François Humbert a expliqué sa décision de se présenter face à Alain Joyandet. Interrogé ce matin par Christine Bonnet sur France Bleu Besançon, le sénateur UMP a expliqué avoir longtemps mûri sa décision tout en déclarant qu’en 2004 il s’était promis de reconquérir la Région après la victoire, à l’époque, du PS Raymond Forni. « C’est important dans la vie d’avoir des objectifs. J’ai beaucoup travaillé au Conseil Régional  depuis un peu moins d’un quart de siècle [...] je peux prétendre pouvoir encore apporter à la Franche-Comté…   »

A la question logique sur la candidature d’Alain Joyandet, candidat qui serait logiquement  investi par l’UMP,  Jean-François Humbert répond sans détour.

« Je ne conteste à personne le droit de se présenter à une élection. Je suis un démocrate et je donne la possibilité à tout le monde de déclarer sa candidature […] Je déplore que M. Joyandet n’ait pas souhaité prendre contact avec moi sauf au détour d’une rencontre fortuite sur l’inauguration de la RN 19 à Belleverne.

J’ai pris, depuis les élections municipales, mes distances avec l’UMP du Doubs puisque je ne paye plus de cotisation locale. Je suis encore membre du groupe UMP au Sénat. Ce n’est pas au moment où ce groupe a perdu les dernières Sénatoriales qu’il pourra se permettre de se séparer  d’un tel ou tel. On verra bien ! Ca ne m’empêche pas de dormir ! »

Faire le jeu de la gauche ? « C’est un scrutin à deux tours … »  répond Jean-François Humbert « Au premier tour il y a deux listes à gauche et il y aura  deux listes à droite... ».

En vue du second tour, le candidat déclaré s’est dit ouvert à des alliances claires à condition qu’il n’y ait pas d’arrières pensées. « Je n’ai rien contre la personne d’Alain Joyandet et je suis candidat car j’ai encore des choses à dire pour la Franche-Comté après avoir présidé la Région durant six ans. […]J’ai le sentiment de pouvoir réunir 42 personnes avec moi. Rendez-vous dans quelques semaines. Moi je serai candidat dans le Doubs. J’ai quelques  amis qui m’ont fait signe qu’ils souhaitaient participer à ce combat avec moi. Vous verrez le moment venu, ce sont des gens très bien … »

 Ecoutez l’interview en cliquant ici ! (fi du journal de 8h)

Voir également l'interviex sur France 3 Franche-Comté

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille