Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-Philippe Allenbach : «Allo Paris, we have a problem…»

Jean-Philippe Allenbach ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le canton de Neuchâtel a décidé de diviser par deux le taux d’imposition des entreprises. Une décision qui ne laisse pas indifférent le Mouvement Franche-Comté de Jean-Philippe Allenbach qui s’est fendu d’un communiqué.

Publicité

« Pour le MFC, la décision du canton de Neuchâtel de diviser par deux l’impôt sur les sociétés qui sera réduit de 20% à 10% d’ici 2016, alors qu'il est de 33% en France, démontre que le rattachement de la Franche-Comté au système fiscal français a pour conséquence directe de l’empêcher de pouvoir se battre à armes égales face à la concurrence économique des cantons suisses voisins et d’y faire fuir ses entreprises et les emplois qui vont avec.
 
Le MFC profite donc de cette occasion pour réclamer à nouveau et avec insistance, que soit mis en place en France, à l'occasion de la future réforme des collectivités locales, un véritable fédéralisme fiscal comme il existe dans tous les pays européens qui nous entourent.
 
Il demande également au conseil régional comment il compte réagir face à cette évidente augmentation du risque de voir s'accélérer encore un peu plus la délocalisation en Suisse de nos entreprises. Vouloir, à nos frais, développer la formation professionnelle dans notre région c'est bien, mais si c'est pour qu'ensuite nos travailleurs partent en Suisse est-ce bien raisonnable ? ».
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille