Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-Pierre Chevènement épinglé pour son HLM parisien près du Panthéon

Jean-Pierre Chevènement, un habitué des logements à loyer modéré... ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France relève sous le titre «La situation particulière des personnalités», que des élus, au nombre desquels Jean-Pierre Chevènement, bénéficient toujours de logements à loyer réduit dans des immeubles du bailleur social de la Ville de Paris. Une situation tout à fait anormale eu égard à leurs revenus.

Publicité

Le président de la RIVP (Régie immobilière de la Ville de Paris), Pierre Aïdenbaum, interrogé par Le Parisien, confirme. « J’ai envoyé un courrier à toutes ces personnes afin de leur demander, par souci d’exemplarité, de quitter leur logement ».

Le sénateur de Belfort a fait répondre son avocat. Pas question pour le sénateur, président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) de quitter les 120 m2 qu’il loue rue Descartes, situé à deux pas du Panthéon (5e).

« Son loyer est de 1271 € par mois et nous l’augmenterons de 100 € par mois chaque année », annonce Pierre Aïdenbaum en guise de pression.

L’ancien maire de Belfort avait déjà bénéficié d’un logement HLM pendant de nombreuses années dans la cité du Lion. Un appartement situé dans le centre historique de Belfort. Non pas aux Résidences ou dans un autre quartier périphérique... Sous prétexte qu’il payait un surloyer, Jean-Pierre Chevènement estimait qu’il était dans son bon droit.

Comme si l’ancien ministre n’avait pas les moyens de se loger dans le privé pour laisser la place à ceux qui se trouvent sur les listes d’attente d’accès aux logements à loyer modéré.

(source : Le Parisien)

redaction

Votre météo avec