Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean Rosselot (UMP) : «Les conseils de quartier de Besançon se soviétisent»

Jean Rosselot au conseil municipal ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Dans un communiqué, le conseiller municipal UMP de Besançon lance une violente charge contre la manière dont fonctionnent les conseils de quartier qui, selon lui, se «bureaucratisent et se soviétisent ».

Publicité

Le communique de Jean Rosselot :
 
« Que sont devenus les conseils de quartiers, censés être les supports de la démocratie de proximité ?
 
Que sont devenus les conseillers municipaux socialistes qui, eux-mêmes, ou par leurs nervis, s’arrogent le droit d’exclure leurs collègues des assemblées de leurs propres quartiers de résidence ?
 
A l’exemple d’un Jean-Sébastien Leuba refoulant sa collègue Catherine Gelin (quelle galanterie !) le 26 novembre dernier. Catherine non seulement conseillère municipale, mais ancienne présidente du quartier ! Plus qu’une « muflerie », une honte !
 
A l’exemple d’un Bernard Avon m’excluant moi-même de l’assemblée de la Boucle le 15 décembre où je demeure depuis 40 ans, après avoir tant travaillé avec Odile Truchot, ancienne présidente du quartier !
 
Viré, devant les Michel Loyat et Franck Monneur ; j’ai eu honte pour leur socialisme !
 
Viré par un usurpateur ! M. Avon, en effet, issu du collège des associations et non de celui des habitants, préside une association non domiciliée dans La Boucle mais dans le quartier de Saint-Claude !
 
Viré, parce que la réunion « n’était pas ouverte au public » ! J’étais le « public », comme d’autres furent le « peuple » derrière le mur.
 
Viré après qu’une personne ayant, elle aussi, confondu réunion plénière et réunion publique n’en avait pas moins été « acceptée » par Franck Monneur.
 
Alors : le règlement des CCH selon Didier Gendraud ? Le forum annuel, dites-vous ! En 2009, pour tous les habitants, il a eu lieu quand M. Gendraud ?
 
Pas de tribune politique dites-vous? Pour nous Conseillers municipaux UMP ! Mais pas pour vos collègues membres de la majorité.
 
Ce que vous faîtes en réalité, c’est chercher à étouffer l’existence même, non pas seulement d’une opposition, mais de personnes de cette opposition qui ne cherchent qu’à enrichir, de leur connaissances et expériences, leurs quartiers, voilà le but réel !
 
Les réformes, on en mesure la valeur à l’usage. Où est le côté spontané, large, ouvert, convivial, des anciennes assemblées de quartiers ?
 
Vos règlement son scélérats, au sens que l’histoire a donné à ce mot. Leur application est brutale, violente : c’est ce que vous appelez, depuis mars 2009, le renouveau et l’approfondissement de la démocratie de proximité ?
 
Ainsi M. Fousseret qui, pendant ce temps, s’amuse à jouer les Obama à Copenhague avec l’argent des Bisontins sait-il que ses conseils de quartiers se bureaucratisent, se soviétisent? Socialisme à visage humain, n’est-ce pas ? ».
redaction

Votre météo avec