Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Journée en mémoire de l'esclavage: 25 sites demandent la décentralisation de la cérémonie officielle

©http://www.abolitions.org/ - cliquez sur l'image pour agrandir

Les représentants de 25 lieux de l'histoire de l'esclavage en France ont décidé d'interpeller le gouvernement pour demander de décentraliser la cérémonie officielle de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions du 10 mai.

Publicité

Le Jardin du Luxembourg, où se tient la cérémonie, n'a "aucune valeur mémorielle, alors que d'autres lieux sont beaucoup plus symboliques", dénonce l'Association route des abolitions de l'esclavage, basée à Pontarlier (Doubs) et à l'origine de la démarche. L'association propose que "chaque année, le président de la République (...) honore de sa présence l'un des hauts lieux de mémoire que compte le paysage national".

Bordeaux, Nantes, La Rochelle, Pontarlier...

Plusieurs sites se sont déjà portés candidats pour accueillir la cérémonie nationale dont les sites des anciens ports négriers de Bordeaux, du Havre, de Nantes, de La Rochelle ou des lieux d'abolition de Bayonne, ville natale de plusieurs figures de l'abolition, ou le Fort de Joux à Pontarlier, lieu de décès de Toussaint Louverture, chef de file de la révolution haïtienne (1791-1802).

"Placer les territoires de la République au coeur de la politique mémorielle"

Un nouveau lieu pourrait ainsi être mis à l'honneur chaque année, ajoute l'association qui affirme dans un communiqué avoir reçu le soutien de "plus de 100 présidents de région et de départements, de sénateurs et de députés, de maires et d'historiens ou d'associations responsables des 25 sites et hauts-lieux de la mémoire de l'esclavage et de ses abolitions en métropole". "Vouloir organiser cette cérémonie en dehors de Paris et sur un nouveau site chaque année répond à l'ambition partagée de placer les territoires de la République au coeur de la politique mémorielle", estiment les responsables de l'association.

Cinq sites liés à l'histoire de l'escalvage dans le grand est de la France

L'Association route des abolitions de l'esclavage regroupe cinq sites liés à l'histoire de l'esclavage dans le grand est de la France: le Château de Joux de Pontarlier (Doubs), la Maison de la négritude de Champagney (Haute-Saône), la Maison Abbé Grégoire d'Emberménil (Meurthe-et-Moselle), la Maison Anne-Marie Javouhey de Chamblanc (Côte d'Or), l'Espace muséographique Victor Schoelcher de Fessenheim (Haut-Rhin).

En 2015, la cérémonie officielle de la journée en mémoire de l'esclavage avait été délocalisée une première fois en Guadeloupe.

(Source : AFP)
Alexane

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille