Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

L’effervescence « François Hollande » à Besançon

François Hollande accueilli à Micropolis Besançon vers 16h15 ce jeudi lors du le congrès de l'Assemblée des Départements de France - cliquez sur l'image pour agrandir
François Hollande assiste actuellement au 81e congrés de l'assemblée des départements de France à Micropolis Besançon - cliquez sur l'image pour agrandir
En direct de Micropolis

Le candidat socialiste à la présidentielle, et accessoirement président de  Corrèze,  est arrivé vers 16h à la gare de Besançon. A son arrivée à Micropolis, il a notamment été accueilli par Marie-Guite Dufay. Il s’est enquis de la santé de la présidente de Région après son appendicite avant de commenter brièvement la mort du colonel Mouammar Kadhafi en déclarant que son décès mettait un point final à la situation en Lybie mais n’était pas un aboutissement.

François Hollande devrait prendre la parole dans les prochaines minutes…

Publicité

 

L’arrivée du président du conseil général de Corrèze au congrès des présidents de Départements n’est pas passée inaperçue.

François Hollande a mis plusieurs minutes avant de pouvoir rejoindre la grande salle de Micropolis. Immédiatement interrogé sur le sort de Kadhafi, le candidat socialiste à la présidentielle a lâché : « C’est le point final, pas l’aboutissement ». Au préalable, il s’était inquiété de la santé de Marie-Guite Dufay, opérée il y a quelques semaines de l’appendicite. « A ton âge ? », a-t-il lancé à la présidente de la Région dans un éclat de rire.

François Hollande s’est ensuite installé au premier rang accompagné d’une nuée de photographes. Après tout, c’était l’une des premières sorties du candidat fraichement élu. Aux côtés de Claude Jeannerot, sénateur du Doubs et président du conseil général, et de Arnaud Montebourg, président du conseil général de Saône-et-Loire, François Hollande a assisté à une partie des débats.

Damien