Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

"L’îlot Pasteur élargit le centre-ville de Besançon"

©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
La visite du chantier de l’îlot Pasteur et de ses fouilles archéologiques et les portes ouvertes du nouveau « Point Info Pasteur » ce week-end étaient l’occasion pour la Ville de revenir sur ce projet et son calendrier. 15 000 m² de galerie commerciale, des cours intérieures couvertes, une centaine de logements du T2 au T5 et un parking souterrain en silo sur cinq niveaux de 332 places, dont 250 accessibles au public. Ouverture prévue fin 2014.

Publicité

Que le maire à pu s’impatienter sur ce projet ! Jean-Louis Fousseret l’a avoué ce matin en ironisant «  Ce projet est unique par sa longueur… ». Initié en 1998 par le conseil municipal et acté en 2001, ce projet de restructuration urbaine a  été retardé, entre autres,  par la question des fouilles archéologiques. C’est bien connu, dès que l’on creuse à Besançon, les archéologues ne sont pas loin étant donné la richesse « historique » du sous-sol. La dépollution du sol d’un coût de 1,9 million d’euros (hydrocarbure, métaux lourds) a été nécessaire pour que les archéologues puissent travailler en toute sécurité a expliqué Laurent Vaxelaire de l’Inrap qui du concevoir des techniques innovantes pour les fouilles. L’îlot Pasteur est devenu une référence dans le monde de l’archéologie.

 Des fouilles archéologiques = 3,7 millions d’euros

 De février à septembre 2010, les archéologues ont creusé  3 mètres sous terre et ont découvert des voies romaines, des tavernes et même des squelettes. En janvier 2011 après avoir consolidé les assises des bâtiments voisins avec des piqûres de béton (méthode du Jet-grouting), les travaux de la paroi moulée du futur parking ont pu démarrer. Les engins ont creusé jusqu’à un peu moins de 20 mètres de profondeur sur un diamètre de 60 mètres.

 Les archéologues ont repris leurs fouilles depuis le 18 avril. Jusqu’en janvier 2012, ils vont redescendre encore de quatre mètres et remonter à l’époque du Bas et Haut empire et à l’époque gauloise.  Et à partir d’une certaine profondeur, il faudra pomper l’eau pour pouvoir poursuivre les fouilles.

 En début d’année prochaine, le chantier de construction pourra alors commencer.  Pour le maire de Besançon, ce programme d’envergure contribue à « élargir » le centre ville autour d’un nouvel axe fort « Chamars – Pasteur – Beaux Arts » et de l’arrivée du futur Tramway à quelques encablures de là.  Avec l’arrivée de la Fnac et le maintien du Monoprix, les « Passages Pasteur » devraient en toute logique devenir un nouveau pôle d’attractivité commerciale. Petites et grandes boutiques jouxteront une centaine de logements réhabilités ou crées. Les appartements neufs auront un accès à des terrasses jardins qui seront comme suspendus sur le toit du centre commercial. Livraison prévue fin 2014 pour le centre commercial et dans le courant du premier semestre 2015 pour les logements.

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mar, 12 Décembre 2017h
Librairie l'Autodidacte - Besancon
©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon