Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

L’ESB F décroche la timbale

Les Bisontines ont partagé avec leur public ce succès, à couper le souffle, contre Toulon - cliquez sur l'image pour agrandir
Handball (LFH)

Dans un match indécis jusqu’au bout, les handballeuses bisontines, pleines de cœur et de générosité, ont décroché une victoire méritoire (27-26) face à Nice. Le tout grâce à un penalty de Vasileuskaya à sept secondes du terme. Haletant !

Publicité

Elles ne savaient, pour ainsi dire, pas véritablement où elles allaient, après la déculottée concédée à Metz. Cette réception de Toulon, et surtout son résultat, offrira sans problème son lot de réconfort. En guise de confiance, et même si l’on n’omettra pas les nombreuses maladresses, les filles de Camille Comte ont caressé le scénario idoine. Par leur investissement, leur grinta, elles ne l’ont pas volé. Certainement pas.

La récompense est donc intervenue à sept secondes du terme, quand Pop-Lazic, la rusée, obtenait le potentiel penalty de la délivrance. Vasileuskaya, moins heureuse dans ses choix en seconde période, s’était déjà emparée du ballon. La Russe ne tremblait pas et assumait jusqu’au bout pour provoquer l’euphorie d’un Palais des sports certes clairsemé (1100 spectateurs), mais heureux comme lors du dénouement de la précédente saison. Ce dénouement-là, impossible à décrypter tant l’indécision a régné sur la rencontre, doit représenter une excellente base de travail.

Gabriel, dîtes lui merci !

Avec le sourire, l’ESB F pourra d’autant mieux travailler ses lacunes qui ont quand même été nettes. Sa défense étagée, en début de rencontre, avait pourtant laissé croire à une idée de consistance (2-0, 3e), mais l’excellente Goiorani, au pivot, se chargeait de souffler le château de cartes (3-3, 9e puis 9-10, 21e). Face à la difficulté, les Franc-Comtoises sortaient leur principale arme dissuasive. Dans les buts, la jeune Gabriel débutait son festival. C’est elle qui maintenait son équipe à flot. Et ce n’est pas loin d’être celle qui permit à l’ESB F d’être aussi heureuse en fin de compte (18 arrêts au total).

Car après une première période assez linéaire (14-14, 30e), le retour des vestiaires provoquait de vraies sueurs froides. Trop de mauvais choix en attaque et une Gabriel contrainte à jouer les pompiers de service (16-18, 35e). La partie était devenue littéralement décousue. Les Doubistes piquaient leur coup de chaud, avec un 4-0 au moment exact où on les pensait dans les cordes (20-18, 42). Toulon répliquait instantanément (20-20, 44e), les égalités se succédaient. La dernière, les Varoises la devaient à une Deroin devenue décisive en fin de rencontre, sur son aile droite (26-26, 60e). Mais les Bisontines, à l’état d’esprit remarquable, avaient tout fait pour avoir le dernier mot. Chapeau pour ça !


ESB F - Toulon 27 - 26

Besançon. Palais des sports. Environ 1100 spectateurs. Arbitrage de MM. Anicet et Ferrandier. Mi-temps : 14-14.

ESB F :
Les gardiennes : Gabriel 18/42 (dont 1/1 aux penalties) en 59’ ; Munoz 2/4 (1/3) en 1’.
Les marqueuses : Bancilon 4/13, Betzer, Alonso 3/10 (1/2), Kolczynski 1/4, Dupuis ¾ (0/1), Pop-Lazic 5/7 puis Vasileuskaya 7/13 (2/3), Palies 3/5, Zazaï 1/1, Bertrand 0/1, Barres, Bouquet.

Toulon :
Les gardiennes : Bettacchini 6/20 (2/4) en 30’ ; Santana Oliveira 12/25 en 30‘.
Les marqueuses : Goiorani 6/8, Gaudefroy 2/5 , Herbrecht 3/7 (1/2), Sterboya 5/12 (1/2), Abdourahim 3/6, Deroin 4/10, David 1/3, Catani 1/3, Barthelemy 1/1, Batista Da Silva.

Max_sports

Du même auteur

Votre météo avec

Evénements de Besançon

LPO Franche-Comté
Mar, 6 Décembre 2016 18h30 - 20h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Mar, 6 Décembre 2016 20h30
FJT LES OISEAUX - Besançon
Exposition 'Silence ça crée' Mets ta blouse ! pédagogie Arno Stern
Lun, 7 Novembre 2016 0h00 - Mer, 7 Décembre 2016 0h00
IRTS (Institut Régional du Travail Social en Franche Comté) - Besançon
©Ville de Besançon
Mer, 7 Décembre 2016h
Granvelle - Besançon
Mer, 7 Décembre 2016 14h00
PIJ PLANOISE - CENTRE NELSON MANDELA - Besançon