Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La biathlète norvégienne Berger "flashée" sur ses skis

©flickr Tora Berger - cliquez sur l'image pour agrandir

La biathlète norvégienne Tora Berger est si rapide sur les skis que cela lui a valu d'être "flashée" par ses compatriotes mais aussi par les frères Fourcade lors de l'ultime épreuve de la Coupe du monde le week-end dernier à Khanty-Mansiysk (Russie). Mais au fait, "flashé", ça veut dire quoi. Quelques explications s'imposent...

Publicité

Des images de télévision ont permis de lever le voile sur une pratique apparemment en vogue chez les biathlètes norvégiens, qui consisterait à dévoiler des parties intimes de son corps pour encourager ses camarades. Sur des images de la chaîne allemande ARD, on voit ainsi un spectateur baisser son pantalon et sauter fesses nues au passage d'une demi-douzaine de biathlètes.

A posteriori, le biathlète Emil Hegle Svendsen a avoué être l'exhibitionniste en blouson bleu, disant avoir voulu ainsi encourager sa compatriote.  "Tout a commencé quand j'ai gagné la Coupe du monde en 2010, a expliqué Svendsen sur le site internet de la télévision NRK. Toute l'équipe féminine avait alors +flashé+ ses seins pour moi lors de la dernière épreuve. Et comme Tora a gagné cette année, on ne pouvait faire moins". Selon lui, tous les membres masculins de la délégation norvégienne étaient de la partie, ainsi que les Français Martin et Simon Fourcade. Mais eux ont eu la bonne idée de prodiguer leurs "encouragements" hors du champ des caméras.

Encouragements ou pas, au final, la Coupe du monde a été remportée par Tora Berger chez les femmes et par Martin Fourcade chez les hommes.

Damien

Votre météo avec