Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La CGT veille à la création d'emplois en Franche-Comté

©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir
Acte 3

Tandis que le Conseil régional tient, ce 28 mai, une conférence sociale autour des nouveaux dispositifs à mettre en place pour la sécurisation des emplois en Franche Comté, la CGT reste mobilisée autour notamment de l’insertion des jeunes et de la question des seniors trop souvent licenciés après 55 ans.

Publicité

Après l'Acte 1, signé dans l’urgence de la crise économique et financière de 2008, puis l'Acte 2 en 2010, place aujourd'hui à l'Acte 3 axé autour de la sécurisation de l'emploi et notamment des plus jeunes et des retraités.

"Il vaut mieux payer des jeunes au travail qu’au chômage"

Des points qui préoccupent la CGT en région. "C’est d’ailleurs pour ces raisons que nous portons l’exigence d’un départ en retraite anticipé à 55 ans pour les travaux pénibles, et d’un départ à 60 ans possible pour tous ; car il vaut mieux payer des jeunes au travail qu’au chômage, et il vaut mieux payer des seniors en retraite qu’au chômage", indique le syndicat dans un communiqué.

La CGT qui signera ce jour la déclaration d’intention et s'investira dans la discussion de ce futur "Acte 3" rappelle qu'elle se fera force de proposotions sur deux points :

  • une contrôle des entreprises qui bénéficieront des aides, avec des obligations de remboursements si elles ne respectent pas leurs engagements,
  • une obligation de résultat pour les entreprises qui bénéficieront des différents dispositifs en matière de politique de l’emploi (embauche en CDI plutôt qu’en CDD), salaire décent, reconnaissance des qualifications, formation des salariés.
Hannah

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille