Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La droite gagne du terrain en Bourgogne

La droite a gagné du terrain en Bourgogne ce dimanche 23 mars au premier tour des municipales, notamment dans le bassin industriel de Saône-et-Loire traditionnellement marqué à gauche. Le PS a essuyé un cuisant revers à Chalon-sur-Saône, où le candidat DVD Gilles Platret a remporté la ville dès le premier tour (52,39%) face au député-maire sortant Christophe Sirugue (32,58%).

Publicité

A Mâcon, le candidat socialiste Jacques Boucaud n'a de son côté pas réussi à faire trembler le maire sortant UMP Jean-Patrick Courtois, réélu avec 65,81% des voix. A Montceau-les-Mines, la candidate DVD Marie-Claude Jarrot (41,27%) met le maire PS sortant Didier Mathus en ballottage défavorable (36,95%). Exception au Creusot, où le maire PS sortant André Billardon a frôlé la réélection avec 49,18% des voix, face au sans étiquette Charles Landre (37,98%).

En Côte-d'Or, le sénateur-maire PS de Dijon François Rebsamen est arrivé en tête avec 44,28% des voix mais au second tour, il devra croiser le fer avec deux candidats: son rival UMP Alain Houpert (28,27%) et le jeune candidat FN Edouard Cavin (12,7%). Dirigée jusqu'à présent par la socialiste Christelle Silvestre, Montbard, sous-préfecture de Côte-d'Or, est passée dès dimanche soir dans les mains de la candidate DVD Laurence Porte.

Dans l'Yonne, à Auxerre, le député UMP Guillaume Larrivé (40,55%) talonne le maire sortant PS Guy Férez (42,75%), laissant entrevoir au second tour un duel serré. A Sens, la députée UMP Marie-Louise Fort est en position favorable pour reprendre la ville qu'elle a dirigée de 2001 à 2008 avec 44,12% des voix au premier tour. Elu en septembre après la démission de l'ancien édile PRG Daniel Paris, le maire DVG sortant de Sens Michel Fourré n'a recueilli que 7,3% des voix.

Mme Fort devra toutefois "conforter ce résultat la semaine prochaine en gagnant la triangulaire" face au candidat FN Edouard Ferrand (15,81%) et la DVG Francine Weecksteen (14,72%). Même les terres nivernaises de François Mitterrand ou Pierre Bérégovoy n'ont pas été épargnées. A Nevers, le maire socialiste sortant Florent Sainte Fare Garnot est arrivé en tête (35,30%) mais deux de ses concurrents, le DVG Denis Thuriot (23,46%) et l'UMP Philippe Cordier (13,55%), sont en mesure de se maintenir.

Après un mandat à gauche, Cosne-Cours-sur-Loire a rebasculé à droite au profit de l'UMP-UDI Michel Veneau qui a obtenu 50,16% des voix face au maire sortant Alain Dherbier (38,29%). A Château-Chinon, l'ancien fief de François Mitterrand, du rififi chez les socialistes opposait deux listes : une officiellement investie menée par Guy Doussot, face au maire sortant dissident Henri Malcoiffe. C'est le premier qui l'a emporté avec 52,67% des voix.

(Source : AFP)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de bourgogne