Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La Fnaut indésirable au CESER

©fnaut fc - cliquez sur l'image pour agrandir

La Fnaut Franche-Comté (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports) proteste contre la décision "arbitaire et prise sans concertation"  du Préfet de Région de ne pas la retenir pour siéger au Conseil Economique Social et Environnemental de Franche-Comté 

Publicité

Par un arrêté en date du 31 octobre 2013,  le Préfet de la Région Franche-Comté a renouvelé la composition du Conseil Économique et Social et Environnemental Régional (CESER). La Fnaut Franche-Comté, avait fait acte de candidature au sein du troisième collège en tant qu'association participant à la vie collective de la région.

La Fédération régionale rappelle qu'elle est adhérente de la FNAUT au niveau national, seule association de consommateurs agréée par l’État pour son expertise dans les secteurs des transports publics, de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de la consommation. Il n’est généralement pas contesté que notre action contribue, sur le plan régional, au développement de l’usage des transports publics qui est un des aspects essentiels de la politique des régions. La Fnaut Franche Comté a toujours répondu à toutes les sollicitations des services de l’Etat et du Conseil Régional dans toutes les instances où elle a été invitée : transition énergétique, SRADDT, comités de ligne TER, comités de suivi TET, Observatoire régional des Transports, Comités de pilotages (LGV, Belfort/Delle) pour n’en citer qu’une partie. Nous avons la prétention de dire que nous n’avons pas de concurrents sérieux dans tous ces domaines, les élus eux-mêmes le reconnaissent. Personne ne conteste notre légitimité territoriale et notre compétence sur les dossiers. Mais, il est vrai, nous ne sommes ni dociles, ni complaisants ! 

Au moment même où la candidature de la FNAUT Franche-Comté a été écartée du CESER dans sa région, il est plaisant de constater qu’elle est appréciée très différemment au niveau national. En effet, son secrétaire général, (Patrick Noblet) vient d'être désigné pour siéger au Conseil National de la Consommation, son porte-parole (François Jeannin) comme intervenant  au colloque sur la libéralisation des TER organisé au Sénat le 5 novembre 2013 par l'Institut National de la Consommation, et enfin un de ses vice-présidents (Patrick Réal) appelé comme expert dans l’étude «  Axe Sud » financée par le Conseil Régional !

 Peut-être saura-t’on bientôt qui fait barrage, et pourquoi, aux militants de la FNAUT Franche Comté ? En attendant, notre prochain Conseil d’administration, qui se réunit à Vesoul le 16 novembre prochain, décidera des suites à donner à ce très mauvais coup qui compromet tout le fonctionnement de notre organisation régionale, son existence même (ressources), donc son implication dans le jeu institutionnel sur les dossiers transports majeurs attendus en Franche Comté.

FNAUT Franche-Comté