Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La grand-mère accusée d'avoir tenté d'assassiner son petit-fils s'immole en prison

Kina Petrova Nikova, condamné à la prison jusqu'en 2019 pour avoir tenté d'assassiner son petit fils de 13 ans le 24 août 2009 dans la maison familiale des Fourgs dans le Haut-Doubs, s'est donné la mort en mettant le feu à sa cellule samedi matin à la prison de de Joux-la-Ville dans l'Yonne. 

Publicité

La femme âgée de 73 ans avait été condamnée en septembre 2011 par les assises du Doubs à dix ans de prison pour avoir tenté d'assassiner son petit-fils de 13 ans au terme d'un procès où furent cités pêle-mêle Charlie Chaplin et les services secrets bulgares.

 "Un passé rocambolesque"

 Kina Petrova Nikova, détenue à la prison de Joux-la-Ville, devait rester incarcérée jusqu'à ses 80 ans. Durant son procès, son avocate, Me Marjorie Weiermann, avait évoqué  une famille au passé rocambolesque, affirmant que sa cliente, Kina Petrova Nikova, avait travaillé pour les services secrets bulgares avant de s'installer en France.

Le compagnon de la vieille dame avait quant à lui été condamné pour avoir participé au vol du cercueil de l'acteur Charlie Chaplin, en mars 1978 en Suisse, en vue d'obtenir une rançon.

Elle avait reconnu avoir programmé et tenté de tuer son petit-fils pour faire souffrir sa belle-fille, avec qui elle ne s'entendait pas et qui voulait la faire retourner en Bulgarie. 

Déjà une tentative de suicicde

 Kina Petrova Nikova avait récemment fait une tentative de suicide en tentant de se jeter dans le vide dans sa prison de Joux-la-Ville, ce qui lui avait valu un séjour à l'hôpital psychiatrique d’Auxerre.

Ce samedi 5 janvier 2013, entre 7h et 8h, elle s'est immolée dans sa cellule. Des investigations étaient en cours samedi pour déterminer avec quel produit elle a pu mettre le feu. L'enquête a été confiée à la gendarmerie et la justice a ordonné une autopsie.

Damien

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Peu de personnes âgées dans les prisons françaises

  • Au total, 2.286 femmes étaient incarcérées au 1er décembre 2012, représentant 3% de la population carcérale française.
  • Au 1er janvier 2012, une très petite minorité (3,5%) des personnes écrouées (hommes et femmes confondus), soit 2.565 personnes, étaient âgées de plus de 60 ans.

Votre météo avec