Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

... la ligne 17 de la Citadelle

©sk - cliquez sur l'image pour agrandir
©sk - cliquez sur l'image pour agrandir
©sk - cliquez sur l'image pour agrandir
Conseillé comme le meilleur moyen de se rendre à la Citadelle de Besançon par toutes les brochures, j’ai voulu voir par moi-même si la ligne 17 du service Ginko tenait ses promesses.

Publicité

Jeudi je me suis levée, et voyant qu’il ne pleuvait pas encore, je me suis dit que c’était le moment ou jamais d’aller à la Citadelle en bus…
Je me suis donc rendu au parking Chamars pour y garer ma voiture vers 9h50 (il restait encore des places dans le parking gratuit). Je vais dans la petit «cabane» pour acheter mon ticket de bus, et je me retrouve au milieu d’une foule de retraités, faisant la queue pour la même chose que moi.
Plusieurs formules de ticket sont proposées : ticket de bus simple (valable une heure 1€20), avec ou sans l’entrée de la Citadelle, avec ou sans le remboursement du parking Chamars.

Si vous êtes perdu, pas d’inquiétude, les deux jeunes femmes au guichet vous expliqueront clairement toutes les possibilités et vous conseilleront utilement.
10h pile, le bus arrive. Le groupe de touristes et moi montons dedans.
Je suis agréablement surprise par la ponctualité étant donné les travaux du centre-ville. 10h10 : terminus tout le monde descend ! Le bus arrive sur le parking de la Citadelle sans encombre.
Le retour au parking s’est effectué de la même façon qu’à l’aller. A l’heure, sans bouchon... Il est vrai qu'on est au mois d'août.

Même si cette nouvelle ligne 17 n’a pas le même charme que le petit train, elle est très fonctionelle et plus sûre...
redaction

Votre météo avec