Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

la piscine du SNB, version temps couvert

La grand bassin de 25 m. du SNB©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Les arbres de Micaud en toile de fond©SNB - cliquez sur l'image pour agrandir
Seule la pointe du clocher de Saint-Jean émerge©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
J’y vais ou j’y vais pas ? Ce samedi 11 juin 2011 vers midi, les nuages gris dans le ciel bisontin me font hésiter. Allez, j’y vais quand même. Direction la piscine du SNB à Besançon pour mes premières longueurs de la saison et un point de vue inattendu sur la Cité des arts et de la culture.

Publicité

Un comble. Alors qu’il a fait un temps superbe au mois de mai, je n’avais pas encore eu le temps d’inaugurer ma saison 2011 piscine du SNB. Ce n’est donc que ce samedi 11 juin que j’ai pu enfin m’y plonger, après quelques hésitations quand même. Un temps un peu frisquet pour la saison (d’autant que je suis particulièrement frileuse), des nuages gris qui commençaient à s’inviter au dessus de la ville… Mais bon, quand on aime…

Une eau à 25°
Ce qui est sûr, c’est que l’on ne se bousculait pas au SNB ce samedi à midi. Quelques personnes étaient attablées au restaurant à l’entrée du site. Personne ne pique-niquait dans l’herbe et aucun enfant ne s’ébattait dans la pataugeoire ou le petit bassin. Aucun enfant non plus dans le grand bassin. A mon arrivée, j’avais croisé deux messieurs sortant de l’eau. Et le temps de faire mon kilomètre de longueurs, je n’ai partagé le grand bassin qu’avec trois autres nageuses. Appréciable pour celles et ceux qui comme moi vont à la piscine pour nager et non pour la bronzette. C’était presque comme si j’avais une piscine de 25m. pour moi toute seule. Ca change des périodes de grosse chaleur lorsqu’il faut slalomer pour éviter les carambolages aquatiques.  Et en plus l’eau était chaude. A consommer donc sans modération, par temps couvert.

La Cité des arts bouche la vue
Comme je n’étais pas retournée au SNB depuis la fermeture de la piscine en septembre dernier, j’ai fait une découverte peu réjouissante. Finie la belle vue sur le clocher de la cathédrale Saint-Jean (et la possibilité de lire l’heure à son horloge lorsque l’on nage). On ne voit plus émerger que la pointe du sommet du clocher au dessus d’un grand bâtiment de béton en cours de construction : celui de la future Cité des arts et de la culture.
Heureusement, reste l’ambiance bucolique des arbres de Micaud tout proche et le gazouillis de ses petits oiseaux.

A propos du SNB, lire ICI

 
miss.dom