Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La police calme le "Boucan d’enfer" des parents d’élèves au gaz lacrymogène

500 personnes étaient réunis ce mercredi matin pour un "Boucan d'enfer"©free_user - cliquez sur l'image pour agrandir
500 personnes se sont retrouvées sous les fenêtres du rectorat ce mercredi matin à Besançon pour dénoncer les 117 suppressions de postes dans les écoles et les 177 autres dans le second degré en Franche-Comté. À leur arrivée vers midi, certains manifestants dont des enfants ont été aspergés de gaz lacrymogène. Le Parti socialiste du Doubs a immédiatement réagit et demande au préfet d'agir avec mesure et humanité.

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Tout avait pourtant bien démarré. Plus de 500 manifestants dont une centaine d’enfants étaient réunis ce mercredi matin à 10h place de la Révolution à Besançon pour un énième rassemblement pour dénoncer la carte scolaire, comme un rassemblement de la dernière chance. En effet, jeudi, le comité technique paritaire doit entériner 35 suppressions de postes dans le premier degré dans le département du Doubs.

À 11h, les manifestants se sont retrouvés sous les fenêtres du rectorat pour faire un « Boucan d’enfer » afin de faire entendre leur mécontentement devant six policiers qui protégeaient l’entrée.

Alors qu’un bus passait dans la rue de la Convention, les manifestants se sont massés vers les portes du rectorat. Ordre a été donné aux policiers de rétablir un espace de sécurité. S’en est suivi quelques coups de matraque et des jets de gaz lacrymogènes. Dans une ambiance tendue, les manifestants sont repartis vers 12h30. 

Plusieurs témoins sur place se sont dits scandalisés par de telles méthodes face à des parents d’élèves et à de jeunes enfants.

Pour le PS du Doubs, "L’usage de gaz lacrymogènes contre des parents simplement « armés » de poussettes est inacceptable. La force ne solutionnera en rien les problèmes évoqués par les parents et la mise en place de ce mauvais projet comme cela a été multiplement souligné lors des différentes manifestations.

Le Parti Socialiste invite le Recteur au dialogue, à la plus grande sagesse et à la plus grande retenue dans le traitement de ce dossier, cela passera par un réexamen de cette carte scolaire. Le Parti Socialiste invite le Préfet à agir avec mesure et humanité, quant à l’emploi de la force, lors des manifestations
".

Voici ci dessous une vidéo de la fin de la manifestation par "Bisonteint" qui relate également les faits  
ici

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mer, 23 Mai 2018 18h30
Restaurant la Gibelotte - Besançon
Mer, 23 Mai 2018 19h00 - 22h00
Cuisine mode d'emploi(s)-La manufacture - Besançon
© DR CDN
Mer, 23 Mai 2018 0h00 - Jeu, 24 Mai 2018 0h00
CDN BESANCON - Besançon
Jeu, 24 Mai 2018 19h30
12 rue de la famille, 25000 besancon - besancon
Banderolle rêvée par Jean Pierre Thiébaud
Mer, 23 Mai 2018 17h00 - Jeu, 24 Mai 2018 20h00
faculté des lettres rue megevand - Besançon