Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La préfecture du Jura et le "No Logo festival" ont trouvé un accord…

en 2013, le No Logo Festival avait attiré plus de 19.000 festivaliers ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
Sécurité

Les organisateurs du Festival No Logo s'étaient émus fin juillet de la décision de la préfecture du Jura de lui imposer une convention de sécurité de 13.000 euros avec la mise à disposition de gendarmes. Les autorités et le festival ont finalement trouvé un terrain d'entente… 

Publicité

Pour sa première édition en 2013, le Festival No Logo avait été en quelque sorte victime de son succès avec près de 19.000 festivaliers sur deux jours. Les organisateurs n'en espéraient que 12.000 ! Cette année, le festival a prévu la présence d'une cinquantaine d'agents de sécurité. Or, cette année la préfecture lui imposait une convention de mise à disposition de gendarme facturée 13.000 euros. Impensable pour les organisateurs. Ils n'avaient en effet jamais signé de convention l'an passé, mais surtout, cette décision allait à l'encontre de l'esprit du festival autofinancé et qui compte chaque centime ! Les organisateurs allaient jusqu'à remettre en cause la tenue d'une troisième édition en 2015 à Fraisans.  

Après plusieurs réunions et discussions, les organisateurs du festival No Logo et la préfecture ont trouvé un terrain d'entente. "Une nouvelle convention a été rédigée. Elle propose un dispositif allégé en complément des moyens déjà déployés par les organisateurs pour assurer le bon déroulement de l'évènement. Son coût se voit lui aussi allégé.Une solution satisfaisante pour les deux parties et le futur de leur collaboration."Fin de la mini polémique. Le festival peut démarrer. 

Damien

Votre météo avec

Evénements de fraisans