Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La rechute de Sochaux !

Contout et les Sochaliens ont globalement été impuissants à Lorient. © Photo fcsochaux.fr - cliquez sur l'image pour agrandir
Foot (Ligue 1)

Alors qu’ils étaient mieux depuis deux matches, les Sochaliens ont cette fois (logiquement) rendu les armes (2-0) ce mercredi soir chez une équipe lorientaire plus incisive. Les voilà à nouveau relégables...

Publicité

16 points après 17 journées, voilà le FCSM qui revient sous le seuil critique, à trois jours d’une réception de Brest (samedi à 20h) qui prendra par conséquent des allures capitales. A Lorient, Sochaux aurait pu s’octroyer un mini bonus. Il ne l’a pas fait, mais n’a surtout, au-delà d’une première demi-heure équilibrée, jamais réellement pu le faire.

Dans le froid morbihannais, les hommes d’Eric Hély ont en effet longtemps paru saisis. Ce sentiment d’impuissance s’est alors traduit par une nette incapacité, pour une défense quand même trop naïve, à mettre sous l’éteignoir une équipe de Lorient qui a décidé des ailes dans le dos quand son trident Traoré, Corgnet et Alliadère évolue à ce niveau. Un niveau tout simplement au-deçà de celui que les Sochaliens, courageusement c’est vrai, tentent de bichonner au mieux.

Le but de Traoré les a plombés

Tout aurait, par exemple, pu être différent si Privat, du bout du pied, avait pu correctement reprendre le bon centre de Contout (31e). La seule grosse occasion pour le FCSM, avec également la tête, en duel, de Mikari, sortie par Audard (61e). Entre ces deux occasions, Lorient avait su s’illustrer. Avec plus de hargne. Plus de talent aussi. Pouplin, très à son avantage encore dans ses buts, avait repoussé l’échéance sur son premier face à face avec Traoré. Il n’avait en revanche rien pu faire sur ce ballon magnifiquement enroulé, aux 20 mètres, après qu’un long dégagement eut été très mal (euphémisme) remis dans l’axe par Carlao.

La différence de niveau s’était illustrée et c’est surtout la différence, sur ce match, qui venait de se réaliser juste avant la pause. Au pire des moments quoi. Et vu que les Bretons étaient revenus des vestiaires avec toujours plus d’entreprises, il n’était pas surprenant de les voir doubler la mise. Pouplin avait, à ce moment-là, failli endosser la tunique de sauveur, d’abord sur la frappe de Corgnet puis, sur le corner suivant, à bout portant face à Aliadière. Mais Koné, dans une forêt de jambes, poussait au fond (2-0, 53e). Un coup pour rien donc, à nouveau, pour un FC Sochaux qui replonge dans la zone rouge.


LORIENT-SOCHAUX : 2-0

Arbitre: M. Lesage. Spectateurs : 15 000.

BUTS. Lorient : A. Traoré (44'), Koné (53').

AVERTISSEMENT. Lorient : Koné (83)

LORIENT : Audard - Pedrinho, Bourillon, Koné, Barthelme - Reale, Baca, Romao (cap) - Corgnet, Aliadière, A. Traoré (Autret, 85'). Entraîneur : Christian Gourcuff

SOCHAUX : Pouplin - Corchia, Peybernes, Carlao (Zouma 77), Roussillon - Contout, Nogueira (cap), Boudebouz, Mikari (A.R. Camara 68), Yartley - Privat (Bakambu 67'). Entraîneur : Eric Hély.

Max_sports