Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La Résistance jurassienne décortiquée

- cliquez sur l'image pour agrandir
un ouvrage de référence

En ce 70e anniversaire de la Libération, rien de mieux que de se replonger dans certains épisodes de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté. En 376 pages, André Robert nous entraîne à la découverte de la Résistance dans le Jura ou plus exactement des Résistances dans les différents territoires jurassiens.

Publicité

"Il faut saluer la qualité et l’ampleur de la documentation patiemment réunie par André Robert et exploitée de façon rigoureuse pour justifier ses propos et ses analyses. Une très bonne connaissance de la bibliographie, l’ampleur et la diversité des sources permettent à ce livre d’apporter d’importants compléments au nôtre et un sérieux approfondissement de l’étude des réalités locales", écrit François Marcot, professeur honoraire à l’Université de Franche-Comté - et auteur de "La Résistance dans le Jura" sorti en 1995 -, dans la préface de l’ouvrage "Jura 1940-1944. Territoires de Résistance" d’André Robert. Un titre qui n’a rien de fortuit.
 
Effectivement, André Robert, qui enseignait l’histoire dans le Jura, a choisi de traiter de la Résistance jurassienne et ses combattants avec leurs drames, les difficultés du quotidien, les projets et espoirs d’après-guerre, en les replaçant dans leurs environnements respectifs. Il n’y a pas une Résistance jurassienne, mais des Résistances jurassiennes, selon que l’on se trouve en ville ou dans les territoires ruraux, en plaine ou dans les zones montagneuses, d’autant que le Jura, coupé par la ligne de démarcation, fut le seul département français à avoir compté trois zones : zone libre, zone occupée et zone interdite. 
 

En pratique :

André Robert, "Jura 1940-1944. Territoires de Résistance", éditions du Belvédère, mars 2014, 376 pages, 22 euros. En vente en librairie.
miss.dom