Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La Rodia donne le La… aux musiques actuelles

© - cliquez sur l'image pour agrandir
© - cliquez sur l'image pour agrandir
© - cliquez sur l'image pour agrandir
Après 20 mois de travaux, la salle des musiques actuelles de Besançon a enfin donné toute sa mesure jeudi soir. 1 200 chanceux ont pu assister à l’inauguration et découvrir les deux nouvelles salles de concert. Surprise, c’est le chanteur bisontin Aldebert qui a été le premier à pousser la chansonnette dans la grande salle avant les mélodies féeriques de la Franco-Suédoise Fredrika Stahl et la puissance rock des Américains d’Heavy Trash.

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

L’idée d’une salle dédiée aux musiques actuelles est née en 2001 dans le programme de Jean-Louis Fousseret lors des élections municipales. 10 ans plus tard, la très attendue Smac, au pied de la Citadelle, est une réalité. Le projet, porté par la Ville, aura coûté près de 7 millions d’euros avec le soutien de l’Europe, de l’État, du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz, du conseil régional et du conseil général du Doubs.

La Rodia est  située au pied de la Citadelle aux Prés de Vaux. Elle compte deux salles de concert de 320 et 900 places, mais fait également office de lieu de création et de recherche, de centre de ressource, d’informations et de conseils. On y trouve aussi deux studios de création et d’enregistrement reliés aux salles de concert. Sa surface dépasse les 2 000 m²

Le nouvel équipement culturel a poussé le volume jeudi soir ! Les 500 invitations offertes aux Bisontins s’étaient arrachées dans les maisons de quartier de la ville et au Crij. Un succès populaire salué par les élus présents pour cette inauguration. La structure se veut accessible et ouverte à toutes les générations, tous les styles.  Frank Monneur,  en charge des musiques actuelles à la Ville promet une politique tarifaire oscillant entre 10 € et 20 €

 « Une des plus belles salles de musiques actuelles de France »

Après vingt mois de chantier, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon affichait donc  sa satisfaction ce jeudi soir. « Avec l’inauguration de La Rodia, bientôt suivie par l’ouverture de la Cité des Arts, Besançon positionne encore une fois la culture comme outil de développement majeur pour une capitale régionale ambitieuse. La Rodia va jouer un rôle prépondérant dans le rayonnement de notre ville et de notre région. (…) Des représentants du ministère de la Culture sont venus ici. Ils nous ont confié que cette SMAC était l’une des plus belles de France. » Située près de centre-ville, cette Smac n’est pas reléguée dans une zone avoisinante comme c’est souvent le cas.

 À deux pas de la friche industrielle la Rhodia (avec un h), Jean-Louis Fousseret a souhaité  lier l’histoire à la culture. C’est pourquoi il proposera prochain conseil municipal, sur une idée des élus communistes,  que le nom de la grande salle soit baptisé Pol Cèbe. Employé de la Rhodiacéta, il  a incarné l’accès à la culture pour  tous, notamment auprès de la classe ouvrière dans les années 60.

Aldebert : « Cette salle sonne plutôt bien non ? » 

Et qui mieux que le Bisontin Aldebert pour pousser les premières notes de musiques dans une salle où la qualité acoustique est au rendez-vous. Dans une ambiance festive et  euphorique, la Rodia a bien donné le La et le show va continuer avec ce vendredi 28 janvier Oh la la !, Lilly Wood and the Prick + Birdpen + Slide on Venus. Samedi sera une journée porte ouverte de 11h a 16h. À partir de 17h, The Nino’s rendront hommage à Nino Ferrer le temps d’un concert-spectacle familial. Le premier concert est prévu le 4 février avec Nashville Pussy + XSyndicate + Run of Lova. Il y aura une cinquantaine de dates en 2011 avec un objectif de 80 concerts dans deux ans.

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

© DR
Mer, 13 Décembre 2017 7h30 - 13h00
MEGARAMA BEAUX ARTS - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon