Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

L'ancien champion Hervé Balland prend la tête de Trans'Organisation

Hervé Balland succède à la présidence de Trans'Organisation à Jean-Claude Dalloz (en médaillon) ©trans'organisation - cliquez sur l'image pour agrandir
Transjurassienne

A la tête de Trans’Organisation - organisatrice de la Transjurassienne -, depuis sa création en 1997, Jean-Claude Dalloz a passé la main à Hervé Balland.  Ce Morberand, double vainqueur de la Transju et vice-champion du monde du 50 km ski de fond en 1993, devient le nouveau président de l’association. Tendant à poursuivre les actions mises en place par son prédécesseur, il entend bien "redonner" à la Transjurassienne tout ce "qu’elle lui a donné".

Publicité

"Après ces années de fonctionnement, j’ai décidé de quitter la présidence de Trans’Organisation, a déclaré Jean-Claude Dalloz. Mais je ne quitte pas l’association ! Je peux dire que cette mission a été pour moi non seulement une aventure humaine, mais aussi sociale chargée en adrénaline. Malgré les difficultés rencontrées, je garderai en souvenir les grands moments que nous avons vécu ensemble." En remerciement de son engagement sans faille durant ses 16 années de présidence, Jean-Claude Dalloz qui devient président d’honneur s’est vu offrir la célèbre cloche Obertino, trophée généralement remis au vainqueur de la Transju,… "Je savais bien qu’un jour je la gagnerais !", s’est-il amusé à dire.

Pérenniser la Transju

"La Transju est toute une histoire pour moi, ma famille et mon entourage. Elle m’a beaucoup donné et je veux rendre ce que j’ai reçu", a indiqué en préambule Hervé Balland lors de son intronisation. Son plus gros challenge sera de trouver des solutions pour pérenniser la Transjurassienne, élément phare du patrimoine jurassien.

Différents objectifs à moyen terme ont d’ores et déjà été évoqués :

  • atteindre 5.000 participants sur la Transjurassienne
  • relancer le parcours du Massacre et le soumettre au CNPN pour ne pas annuler la Transju une cinquième fois
  • ouvrir les portes aux industriels pour aller plus loin dans les démarches commerciales et obtenir de nouvelles subventions.
miss.dom