Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le BesAC perd son invincibilité

- cliquez sur l'image pour agrandir
©BesAC - cliquez sur l'image pour agrandir
BASKET – N2

Après trois matches et trois victoires, le BesAC est tombé pour la première fois cette saison. Et cette défaite, l’équipe de Nicolas Faure l’a concédée sur le parquet du magnifique Palais des sports de Mulhouse.

Publicité

A Mulhouse, FC Mulhouse bat BesAC 73-68

  • Les quarts-temps : 21-20, 17-9, 13-23, 22-16. 

Pourtant il s’en est fallu de peu que le BesAC ne trouve le chemin d’un quatrième succès. Mais cette fois le money-time a tourné en faveur de son adversaire pour 5 points, 5 petits points. Ce qui reste bien évidemment tout à fait honorable face à cette formation alsacienne qui redescend de Nationale 1 et a encore des arguments forts à faire valoir au sein d’un effectif plus garni que celui du BesAC.

Qu’a-t-il donc manqué aux joueurs bisontins pour poursuivre leur belle séquence d’invincibilité. Sans doute un peu de fraicheur physique, un facteur compréhensible au regard d’un banc très peu riche et qui fait que depuis de longues semaines, le BesAC s’appuie sur un groupe réduit. Et puis, peut-être lié au premier paramètre, un manque d’adresse avec des pourcentages qui faisaient grimacer Nicolas Faure à l’issue des débats : 34 % de réussite globale aux tirs, 16 % à 3 points et seulement 60 % aux lancers. Pensez aussi qu’au cours du 2e quart temps, le BesAC n’a réussi que 2 paniers sur 15 tentatives, le reste des 9 points inscrits l’ayant été sur lancers.

Sans compter que Besançon a également souffert au rebond défensif autour d’un Schreiber bien trop discret vendredi soir, laissant notamment trop de secondes chances aux Mulhousiens. Comme lors des précédentes sorties, le BesAC a montré un pâle visage lors de la première mi-temps, avec notamment une entame de match bien trop timide (14-6). Mais heureusement à ce moment-là, Johann Benfatah avait la main chaude (13 pts) et permettait aux siens de virer à la 10e minute avec un tout petit retard (21-20).

La suite était moins rose, puisque le BesAC se voyait relégué à 11 longueurs, notamment sur 2 paniers majorés signés Traoré. A la pause malgré tout, rien n’était joué (38-29). Et encore cet écart aurait pu être inférieur si Dahbi (1/2) et Guerrier (0/2) n’avaient terminé cette première-mi-temps sur 3 échecs sur 4 aux lancers. Mais, en mettant plus d’intensité en défense, le BesAC allait se ressaisir en revenant en jeu. Il s’offrait même un 2-13 (41-31, puis 43-44) grâce à Dahbi, Guerrier et Weber qui avait finalement choisi de jouer suite à la blessure à son genou opéré qui l’a privé du match précédent.

Le BesAC avait repris des couleurs. Mais Mulhouse ne lâchait rien. On assistait dès lors à un vrai mano a mano (45-44, 49-50, 51-52) qui allait durer pratiquement jusqu’en bout de match. Benfatah de loin et Martin tout en finesse sous le panier permettaient encore au BesAC de mener (60-61) à 3’34 du terme. Malheureusement deux paniers majorés signés Godin faisaient mal et au score et au moral bisontin (69-65). D’autant que Dahbi prenait une faute technique et en même temps sa 5e faute.. Nicolas Faure, en alignant 5 petits sur le terrain, lançait un ultime coup de poker à 56 secondes de la fin, avant de vite réintégrer Pehoua et Schreiber. Pas suffisant pour freiner Mulhouse.

Johann Benfatah tentait le tout pour le tout en “artillant“ à trois reprises, mais à chaque fois, dans l’urgence, en position forcée et donc sans succès. Malgré les 3 derniers points de Guerrier (1 + 2), Mulhouse gardait la main et infligeait son premier et court revers de la saison au BesAC. Nicolas Faure très déçu avait cette réaction : “De nouveau, on est entré trop timidement dans le match avec, de plus, une énorme maladresse. En outre, trop de joueurs sont passés au travers ensemble et aux mêmes moments. Et ça ne pardonne pas“.

Prochain rendez-vous samedi prochain 15 octobre (20h). Le BesAC accueillera alors Pfastatt avec, dans ses rangs, un certain Fabien Daure. Un match à ne pas manquer !

 Les marqueurs

  • Mulhouse : Hergott 19 (dont 2 à 3 pts), Acker 10, Godin 10 (dont 2 à 3 pts), T. Diehl (dont 1 à 3 pts), Balas 6, puis Djadjo 1à (dont 1 à 3 pts), Traoré 8, Gitta 4.
  • BesAC : Benfatah 19 (dont 2 à 3 pts), Guerrier 14 (dont 1 à 3 pts), Dahbi 11, Schreiber 5, Weber 4, puis Pehoua 10, Martin 5 (dont 1 à 3 pts), Tribout, Kalambani 

La prochaine journée

Samedi 15 octobre 20 heures

  • BesAC – Pfastatt
  • Le Puy – FC Mulhouse
  • Aubenas – beaujolais
  • Clermont – ouest Lyon
  • Pont de Cheruy – Prissé-Macon
  • Bourg (2) – Montbrison
  • Lyon SO – Feurs
Damien

Votre météo avec