Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le CHU de Besançon : 17e meilleur hôpital de France (2013)

©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
Top 50

L'hebdomadaire Le Point vient d'éditer son palmarès des meilleurs hôpitaux de France. En 2013, Lille repasse devant Toulouse. Le CHU de Bordeaux est 3e devant Strasbourg et Nantes. En Franche-Comté, le CHRU de Besançon est 17e  et gagne 11 places au classement général par rapport à 2012. Et ne boudons pas notre plaisir, le CHU de Besançon est devant celui de Dijon, qui lui, est en 21e position. Au tableau d'honneur des 50 meilleures cliniques de France, la clinique St Vincent de Besançon est 19e (12e en 2012). 

Publicité

Pour figurer au classement final, un établissement doit fournir un service médical et chirurgical complet. Les établissements de soins spécialisés en sont donc écartés, mais apparaissent dans les classements sur la prise en charge des cancers ou des maladies infantiles.

Les CHU de Lille (1er) et Toulouse (2e) sont toujours en tête de l'édition du palmarès des 50 meilleurs hôpitaux publics français étudiés pour la qualité de 63 spécialités médicales et chirurgicales, que publie jeudi L'hebdomadaire Le Point. Depuis plusieurs années, ces deux hôpitaux caracolent en tête du tableau complété d'un palmarès des 50 meilleures cliniques privées prenant en compte 37 spécialités.

Suivent le CHU de Bordeaux (3e), les hôpitaux universitaires de Strasbourg (4e), le CHU de Nantes (en hausse), celui de Montpellier (qui passe de la 5e à la 6e place), la Pitié-Salpêtrière-Paris (en hausse), les CHU de Nancy (qui passe de la 15e à la 8e place), de Rennes, Grenoble, Amiens, Rouen, Tours, Caen, Clermont-Ferrrand, Nice et Limoges.Le centre hospitalier de La Roche-sur-Yon (50e) ferme le ban.

De plus en plus de femmes medecin

Le Point, souligne  la percée des femmes "docteures". Sur 42.000 praticiens hospitaliers du public, pas loin d'un sur deux est une femme (46%) voire plus à l'AP-HP (55% avec les internes). Les femmes représentent désormais un quart des chirurgiens, mais il reste des bastions masculins comme l'orthopédie, l'urologie (4% chacun),  la chirurgie artérielle (8%) et la chirurgie cardiaque et thoracique (9%). Et l'accès aux postes hiérarchiques les plus élevés (professeurs, chef de service...) reste dominé par les hommes. 

Regardez ci-dessous le palmares spécialité par spécialité...

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille