Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le cœur de l’ESB M

Handball (Pro D2)

En arrachant, à six secondes du terme, un brillant match nul (26-26) sur le parquet de Chartres, troisième au classement, les handballeurs bisontins ont bonifié la victoire face à Vernon. A confirmer en 2013…

Publicité

Renversants, mais surtout battants jusqu’au bout ! Ce vendredi soir à Chartres, les protégés de Christophe Viennet ont livré un de ces combats fondateurs d’une saison. Leur cause, qui avait, à de plusieurs reprises, semblé entendue, les Ententistes l’ont finalement défendue jusqu’au bout, avec un cœur énorme qui a été récompensé par un dernier but crucial de Rognon.

Il ne restait alors plus que six maigrelettes secondes à jouer. L’ESB M, menée d’un but et en infériorité numérique, décrochait alors un petit cadeau de Noël avant l’heure, avec un capitaine logiquement enlacé par tout son monde (26-26, 60e). Une égalisation méritée à la vue de ces vertus morales intenses que d’aucuns mettront sans doute en perspective avec ce dangereux yo-yo qui a, la quasi-totalité du temps c’est vrai, vu les Francs-Comtois courir après leur destin. Souvent, ils se sont brûlé. Mais l’élastique n’a jamais rompu.

Claire, Monsieur propre…

Les travaux préalables avaient plutôt été encourageants, dans le sillage de Claire, qui surfait déjà sur la vague de Vernon (4-4, 8e puis 7-7, 16e). Besançon avait soufflé le chaud et le froid, la faute, notamment, à un déchet offensif assez marqué pour Calandre, Col. Et plus tard pour Benga… Mais les Doubistes parvenaient, à l’instar de Portet sur un but doublé d’une exclusion locale, à s’engouffrer dans la moindre brèche (12-10, 27e puis 13-11 à la pause). Le scénario était confirmé au retour des vestiaires. Il empirait même, avec une réalisation de Cherblanc qui allouait à Chartres le plus gros écart du match (17-13, 36e). L’accès de fièvre s’arrêtait heureusement là.

Decaudin, Claire et Scotto étaient à l’origine d’un 3-0 complètement revigorant (17-16, 38e), prolongé par la présence devenue déterminante de Thirion, dans les buts. Cette abnégation avait un prix. Après avoir passé 22 minutes à être menée, l’ESB M trouvait cet espoir, avec une égalisation qui aurait difficilement venir d’un autre joueur que Claire (18-18, 41e). Les promesses d’un dernier quart d’heure haletant allaient être tenues. Jusqu’au bout. Monté en puissance, Calandre faisait même basculer la balance du bon côté (20-21, 48e), avant de voir à nouveau ses couleurs envoyées dans les cordes sur deux buts consécutifs de Foucault (23-21, 53e). Mais ces Bisontins-là avaient choisi de ne jamais baisser pavillon. Rognon une première fois, Claire, homme de fer mais surtout Monsieur propre sur un penalty du 8/8 pour lui, à 59 secondes du gong (25-25), et enfin, donc, Rognon, pour ce but libérateur. Celui qui pourrait peut-être pesé lourd dans quelques mois.

Chartres - ESB M 26-26

Les marqueurs bisontins : Claire 8/8, Clerc 1/2, Decaudin 1/2, Portet 1/2, Chiappini 2/3, Rognon 5/7, Calandre 4/11, Benga 1/6, Scotto 2/2, Molinié 1/3, Col 0/3.

Les gardiens : Gros 3 arrêts sur 15 en 25’, Thirion 9/23 en 35’.

Max_sports