Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le conseil départemental du Doubs favorable au projet régional de santé de l'ARS

Qui prendra la tête du Conseil général du Doubs après Claude Jeannerot ? ©mélodie Pardonnent – CG25 - cliquez sur l'image pour agrandir

Le conseil départemental du Doubs, réuni en commission permanente le 14 mai 2018, s’est prononcé favorablement sur les grandes orientations du projet régional de santé (PRS) 2018-2022, avec de fortes réserves sur leurs traductions en actes.

Publicité

Le PRS, élaboré par l’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, définit pour les cinq années à venir les orientations et objectifs régionaux en matière de santé. Il préfigure notamment l’évolution de l’offre de soins et d’équipements matériels, y compris en établissements et services médico-sociaux.

Le département rejoint donc l'avis du CRSA, aussi favorable au projet. La commission a estimé que "les orientations générales et les finalités du PRS rejoignent la feuille de route du projet départemental C@P25." Pour rappel, ce projet départemental vise à "construire, aménager et préserver le territoire au service de ses habitants".

De fortes réserves quant au projet

Le conseil départemental du Doubs tient cependant à exprimer les "fortes réserves" émises sur certains points du projet, particulièrement sur les modalités de mise en œuvre. Il souligne :

  • "L’absence préoccupante de priorisation et de chiffrage des actions proposées".
  • "L’absence de traitement de la problématique des secours en lien avec les SDIS. Il est à noter que le manque d’initiative privée dans certains territoires rend l’activité du SDIS de plus en plus nécessaire…"
  • "La faible place accordée à la coopération avec la Suisse, pourtant essentielle dans le Doubs."
  • "Un déficit de reconnaissance des problématiques sur la santé mentale, malgré un risque avéré de déport du sanitaire sur le médico-social dans ce domaine."
  • "L’insuffisante reconnaissance du rôle des Départements tant en matière de prévention, qu’en termes d’aide et d’accompagnement à l’autonomie des personnes âgées, handicapées ou en situation de précarité."
  • "Enfin, la préoccupation du Département que l’ARS ne mobilise pas les moyens sanitaires nécessaires pour soutenir le développement des EHPAD, pour lesquels le Doubs a décidé de débloquer 10 millions d’euros de crédits d’investissement spécifiques à l’amélioration de la qualité de vie sur le mandat."

Plusieurs opposants au projet

Contrairement à celui du Doubs, les conseils départementaux de Côte-d'Or, de l'Yonne, de la Nièvre ou encore le Groupe Front national Bourgogne-Franche-Comté se sont déjà prononcés contre le projet de l'ARS.
La présidente PS du conseil régional, Marie-Guite Dufay avait dénoncé le 10 avril dernier les propositions "dramatiquement insuffisantes" du projet régional de santé, indiquant qu'il faudrait "240 médecins généralistes, 880 infirmiers et 1.000 médecins spécialistes supplémentaires pour revenir dans la moyenne nationale". 

Elise L.

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Mar, 26 Juin 2018 20h00 - 21h00
Salle Courbet, Roche-Lez-Beaupré - Roche-Lez-Beaupré
Jeu, 28 Juin 2018 17h00 - 23h00
BAUME LES DAMES - Baume les Dames
© DR
Ven, 29 Juin 2018 10h00 - 22h00
CENTRE VILLE D'ORNANS - Ornans
Sam, 30 Juin 2018 10h00 - 12h00
Médiathèque de Quingey - Quingey
Sam, 30 Juin 2018 20h00
rue du commerce- MORRE - Morre