Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le festival d'Avignon, "probablement annulé" si Rebsamen signe l'accord

- cliquez sur l'image pour agrandir

Avignon sera "probablement annulé" si la convention réformant le régime d'indemnisation chômage des intermittents est agréée par le gouvernement, a estimé le directeur du festival Olivier Py sur Europe 1, ajoutant qu'il se "battra pour qu'il n'y ait pas grève". Il rappelle également que le festival rapporte 25 millions d'euros à la ville chaque année.

Publicité

Les intermittents du Festival "in" d'Avignon ont annoncé mercredi qu'ils pourraient recourir à la grève si la nouvelle convention d'assurance chômage était confirmée, dénonçant un "protocole d'accord inacceptable (...) affaiblissant toutes les catégories de travailleurs précaires". "Si cet accord est signé, il y aura grève et probablement annulation. Il n'y a absolument aucun doute là-dessus", a réagi Olivier Py.

"Moi, je n'ai pas le droit d'interdire la moindre grève. Je me battrai pour qu'il n'y ait pas de grève bien évidemment parce que je crois que les conséquences pour le festival seraient absolument dramatiques, voire fatales", a déclaré le metteur en scène. "Les intermittents sont tout à fait déterminés à la grève s'ils ont un acte de non-recevoir de la part du gouvernement. Leur revendication est extrêmement claire. C'est le non-agrément de cet accord", a-t-il expliqué. Le directeur du festival a souligné qu'"aucun spectacle ne serait possible sans le système de l'intermittence", ajoutant que les intermittents n'étaient ni "des privilégiés, ni des nantis". "La ville d'Avignon gagne chaque année à peu près 25 millions d'euros grâce au festival et donc, grâce aux intermittents", a-t-il rappelé.

La 68e édition du Festival d'Avignon doit se tenir du 4 au 27 juillet.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de france