Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le gros coup de l’ESB M

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Handball (Pro D2)

Vainqueurs au finish à Angers (27-28), les handballeurs bisontins ont réalisé une excellente opération dans l’optique du maintien. Ça commence à sentir bon…

Publicité

Le chaud, l’effroi… et finalement la délivrance. A Angers, la troupe à Christophe Viennet a vécu un match à rebondissements, croyant d’abord maîtriser l’affaire, avant d’être quasiment certaine d’être terriblement prise au piège. Un match, sans réel fil conducteur, si ce n’est un, crucial et même vital : le cœur qu’a su mettre dans les débats cette équipe bisontine.

L’ESB M avait certes été invitée à bien se battre, tant ses débuts avaient été convaincants, avec Claire notamment (0-3, 5e), auteur d’un très joli 100% à la pause (4/4). Malgré la réaction angevine avec Baran (6-8, 15e), les Doubistes trouvaient la faille en multipliant les solutions offensives (Molinié, Portet…), et donc en faisant la course en tête (10-12, 22e). Et même quand Nikolic parvenait à rapprocher les siens (11-12, 26e), Besançon appuyait à nouveau par Benga et Decaudin (12-14, 29e), avant de voir les locaux rester au contact à la pause (13-14).

Angers passe devant, l’ESB M se révolte

Le retour des vestiaires était lui terrifiant. Angers prenant l’avantage pour la première fois de la soirée, avec un 5-0 inquiétant (18-14, 35e). Le temps mort de Christophe Viennet, pour remettre l’église au centre du village, avait du mal à accoucher de fruits probants. L’ESB M ne semblait plus y être. Diarra et le batailleur Nikolic portant l’avance à cinq buts d’avance (21-16, 41e). Sous l’impulsion du duo Claire-Clerc toutefois, Besançon revenait progressivement (23-21, 49e).

Mieux, alors que l’on pensait l’affaire très mal embarquée quelques petites minutes plus tôt, Molinié, en scorant coup sur coup à deux reprises, permettait aux siens de recoller (24-24, 54e). Plus frais, Besançon trouvait les solutions. La preuve. L’apport déterminant de Col, offensivement, mais aussi sur un contre défensif important (25-25, 56e). Très précieux aussi, Molinié s’arrachait pour redonner l’avantage à ses couleurs (26-27, 58e). Et si Nikolic répondait instantanément, le dernier mot revenait à Col, pour le but de la délivrance, à 36 secondes du gong (27-28). Une victoire à l’extérieur, la première depuis le 5 octobre, qui donne de bien meilleures perspective au club de Christophe Vichot, qui devra encore plus se rassurer, vendredi prochain devant Massy.

Angers - ESB M 27-28

Les marqueurs bisontins : Claire 7/9, Clerc 2/4, Decaudin 2/6, Portet 1/1, Chiappini, Rognon ¾, Calandre 2/4, Benga 3/6, Scotto 0/3, Molinié 4/5, Col 3/3, Tokic ¼

Les gardiens : Thirion 4/18, Rilos 4/17

Max_sports