Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le Jura reste à droite au bénéfice de l’âge

Jean Raquin en discussion avec le député UMP Jean-Marie Sermier qui va véritablement diriger le département (Photo©carvy) - cliquez sur l'image pour agrandir
Jean Raquin, 72 ans, conseiller le plus âgé de l’assemblée départementale du Jura a été élu à la présidence faute d’accord entre le député UMP Sermier et la gauche.

Publicité

 Personne n’osait imaginer avant le 16 mars que la droite jurassienne pourrait être mise en difficulté aux cantonales. Surtout pas au point de se faire rattraper par la gauche et d’avoir le même nombre d’élus qu’elle. 17 contre 17, alors qu’elle disposait d’une confortable majorité de 21 conseillers sur 34 contre 13 à la gauche.

Pour la présidence, la partie s’est donc jouée au bénéfice de l’âge en la personne de Jean Raquin (DVD), 72 ans, au troisième tour de scrutin. Pourtant, le député UMP Jean-Marie Sermier avait tout tenté pour ne pas en arriver là en proposant de prendre lui-même la présidence et en accordant à la gauche cinq vice-présidences et trois directions de commissions.

 

« Le Jura dans toute sa splendeur… »

 

Les socialistes et ses partenaires n’ayant pas donné suite, il n’y avait plus que « la pire des solutions » à mettre en œuvre. Cette expression d’un observateur averti des affaires jurassiennes s’est rapidement révélée pertinente. On a deviné aux atermoiements du nouveau président que le conseil général du Jura allait connaître des jours difficiles. « C’est impossible que ça marche durablement », a avoué Marie-Christine Dalloz, députée UMP. « C’est le Jura dans toute sa splendeur », s’est exclamé un autre observateur. Et il ne savait pas encore que l’élection des vice-présidents allait prendre plusieurs heures.

Toujours pour les mêmes raisons de parité entre les deux camps, André Vauchez (PS), Gérard Bailly (UMP), Michel Balland (PS) et Gilles Carnet (UMP), les conseillers les plus âgés après Jean Raquin, ont été élus vice-présidents, un par un avec trois tours de scrutin.

Le nouveau président du conseil général du Jura, qui n’a jamais été encarté dans aucun parti, est conseiller général du canton de Bletterans depuis 1994. Il a été réélu dès le premier tour avec 56,61% des suffrages.

Marié, il a fait toute sa carrière comme chargé d’études à la Chambre d’agriculture du Jura.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon