Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le NPA stigmatise le « VRP du capitalisme »

A l’occasion de la venue de Nicolas Sarkozy dans le Doubs ce mardi, le Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besançenot dénonce « les conditions de ces visites présidentielles qui sont un prétexte à une débauche d’argent public et de moyens policiers ».

Publicité

Le communiqué du NPAS : « La Franche-Comté a encore accusé en janvier la chute la plus forte de l'emploi intérimaire (-49,9% en un an). Le taux de chômage a explosé dans tout le département du Doubs, avec une hausse de plus de 50% dans certains secteurs comme Morteau. Sans parler de la situation dans l'Aire urbaine où le chômage partiel et les licenciements se multiplient. Mais les vrais problèmes n'intéressent pas le Président.
 
Se posant en défenseur du capitalisme en déconfiture, Sarkozy tente par une opération de communication de plus de sauver son image et celle de ses amis du grand patronat. Il n'ira pas visiter les salariés de ITV Rivex en proie à un plan « social », ni celles et ceux des papeteries de Novillars, de la société des parkings à Besançon ou de la police municipale en grève pour une augmentation de salaires, il ne se penchera pas sur la situation des familles en difficulté pour leur logement, leur santé...
 
Il va réunir à grands frais les élus de toutes les communes alors même qu'il a annoncé la suppression de la taxe professionnelle et que les collectivités font face à la déstructuration des services publics orchestrée par l'Etat et l'Union européenne. La ville d'Ornans sera complètement bouclée et toutes les activités suspendues. Toute expression de contestation est bien entendu bannie.
 
En revanche, sans doute félicitera-t-il son zélé Préfet, J Barthélémy, qui a ordonné l'expulsion d'une famille avec un bébé de 14 mois et une femme enceinte vers la Bosnie il y a quelques jours...
Le NPA dénonce les conditions de ces visites présidentielles qui sans apporter aucune des réponses urgentes à la situation concrète des salariés et de la population sont un prétexte à une débauche d'argent public et de moyens policiers d'entrave aux libertés d'expression et de déplacement des habitants des secteurs « visités ».
 
Nous n'avons pas besoin d'un Président VRP du capitalisme qui nous abreuve de belles paroles. Nous avons besoin de reprendre la main sur la gestion scandaleuse des grands groupes industriels et financiers qui empochent des dividendes tandis qu'ils licencient.
 
Et pour cela, nous ne pouvons compter que sur nous mêmes et sur un mouvement d'ensemble des salariés du public et du privé. La journée de grève et de mobilisations du 19 mars sera une occasion à poursuivre pour faire la preuve de cette possibilité. Ce sera là le véritable accueil que nous réservons au Président qui ne veut plus voir les grèves et méprise la condition des travailleurs de Franche Comté et d'ailleurs ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Ven, 9 Décembre 2016 0h00 - Sam, 10 Décembre 2016 0h00
Espace Victor Hugo - la Chiffogne - Montbéliard - Montbéliard
Ven, 9 Décembre 2016 21h30 - Sam, 10 Décembre 2016 2h00
ESPACE COMMERCIAL (PIREY) - Pirey
Sam, 10 Décembre 2016 9h30 - 12h00
DELUZ Grande rue) - Deluz