Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le petit garçon de 5 ans atteint de méningocoque est décédé

illustration ©damien poirier - cliquez sur l'image pour agrandir

Un cas d'infection invasive à méningocoque a été signalé ce dimanche 6 mars 2016 à l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté comme nous vous en informions ce lundi. Le petit garçon atteint de la maladie est décédé en réanimation au CHRU de Besançon.

Publicité

 "L'ARS a identifié toutes les personnes ayant eu des contacts proches et répétés avec cet enfant dans son entourage familial et dans l'école maternelle (...) où il est scolarisé", a précisé l'ARS dans un communiqué, ajoutant que ces personnes "ont été invitées à se rendre chez leur médecin traitant pour prescription d'un traitement antibiotique préventif de courte durée".

L'Education nationale a mis en place une cellule d'écoute dans l'école maternelle de l'enfant, à Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône). 

L'ARS explique qu'avec environ 700 cas par an, "les infections invasives à méningocoques sont des maladies rares en France" mais que la méningite en constitue la forme la plus fréquente. Potentiellement mortelle, cette maladie se manifeste par une montée brutale de température, de violents maux de tête, des vomissements, une raideur du cou et une gêne à la lumière.

Qu'est-ce que le méningocoque ?

Le méningocoque est un germe qui se transmet de personne à personne par les gouttelettes de salive. Le risque de transmission entre la personne infectée et une autre personne est faible.
Ce germe est très fragile et ne survit pas dans l’atmosphère. Il n’y a donc pas lieu de prendre des mesures particulières de désinfection ou de fermeture des locaux, et le traitement antibiotique préventif doit être réservé aux sujets ayant été en contact étroit, rapproché et prolongé avec la personne infectée, dans les 10 jours ayant précédé l'apparition des signes cliniques.

Les infections invasives à méningocoque sont des maladies rares en France (environ 700 cas par an). La méningite est la forme la plus fréquente. Elle se traduit par une fièvre, des maux de tête, une raideur de nuque accompagnée souvent de vomissements et d’une gêne à la lumière. La fièvre ou une modification du comportement peuvent être les seuls signes chez le nourrisson. Devant ces signes, il faut consulter rapidement un médecin. 

(Avec AFP)

Alexane

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Lun, 18 Décembre 2017 14h00 - 16h30
Résidence Service l'Art du Temps - Besançon
Lun, 18 Décembre 2017 20h00 - 21h15
CAMPUS DE LA BOULOIE - Besançon
© d poirier
Mer, 20 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mar, 12 Décembre 2017 9h00 - Mer, 20 Décembre 2017 20h00
LEROY MERLIN BESANCON - Besançon
festival A DO MI CI LE
Mer, 20 Décembre 2017 17h00 - 22h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon