Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le preneur d'otages transféré au commissariat

Le jeune homme de 17 ans qui avait pris en otage une classe de maternelle à Besançon a été transféré mardi en milieu de matinée de l'hôpital, où il était traité depuis son interpellation, au commissariat de Besançon.

Publicité

Placé depuis lundi sous le régime de la garde à vue, il était entendu mardi par les enquêteurs de l'antenne bisontine de la police judiciaire. Il s'est «bien remis» de son hospitalisation et notamment de la décharge de pistolet à impulsions électriques (Taser) reçue lors de son interpellation.

Le jeune homme a été atteint au visage par une électrode du Taser qui l'a légèrement blessé. Il aurait baissé la tête au moment de l'interpellation et l'arme, utilisée au minimum de sa puissance par les policiers, l'a touché par inadvertance.

D'après le parquet, les deux sabres d'une quarantaine de centimètres qu'il détenait étaient des «objets de style décoratif», mais qui restaient «pointus et tranchants, donc inquiétants et dangereux».

Une enquête en flagrant délit pour «séquestration aggravée avec libération volontaire avant le septième jour» et «intrusion dans un établissement scolaire avec arme» a été confiée à la police judiciaire de Besançon.

Le jeune homme, issu du quartier, scolarisé en CAP à Besançon et sans antécédents judiciaires, demandait une arme pour se suicider, ont indiqué la préfecture et le syndicat Alliance.


 

redaction

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec