Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le Racing s’offre Vesoul !

Madjid Mebrak crie sa joie, dans les bras de Julien Thos, au moment de son égalisation. Le Racing a encore frappé fort. © Photo Loïc Petitjean - cliquez sur l'image pour agrandir
Football (Coupe de Franche-Comté)

Les footballeurs bisontins vivent décidément une saison impressionnante. Champions en LR2, ils sont parvenus à éliminer, ce mercredi soir, Vesoul (3-2), qui évolue deux divisions plus haut. En demi-finale, ils recevront ce week-end Pontarlier (CFA 2) pour une grosse affiche.

Publicité

Où s’arrêteront-ils ? Les joueurs du Racing Besançon se plaisent décidément à enchaîner les victoires. Dans leur stade Léo-Lagrange, ils ont décroché un des succès les plus marquants, pour ce qui était le premier match, depuis septembre dernier, où ils partaient clairement en position d’outsiders. Un statut qu’ils eurent en réalité un peu de mal à gérer, tant ils ont longtemps paru empruntés, voire craintifs de totalement se lâcher.

En face, Vesoul, brillant promu en CFA, qui avait également largement remodelé son effectif avec un mélange entre joueurs de l’équipe une et réserve, semblait plutôt gérer son affaire, mais les locaux, privés de… sept potentiels titulaires, surprenaient leur monde en ouvrant la marque sur leur première (demi) occasion. Opportuniste, Gurtner profitait d’un coup franc pas forcément bien frappé pour ouvrir la marque (1-0, 21e). Une sacrée aubaine.

Des ressources incroyables

Cueillis à froid, les Vésuliens connaissaient, eux aussi, leur part de réussite avec une longue touche que l’infortuné Khaoua déviait dans ses propres filets (1-1, 39e). Tout était à refaire, même si Vesoul était parfaitement légitime dans ce retour au score. Il n’y avait pas non plus scandale de voir cette équipe virer en tête, juste au retour des vestiaires, sur une frappe imparable de Kostic (1-2, 47e).

La mission était devenue clairement impossible, mais les joueurs de la capitale franc-comtoise ne s’en laissaient pas compter. Les chevaux étaient lâchés quand le jeune Thos filait en débordement pour offrir l’égalisation à Mebrak (2-2, 66e). Les 450 spectateurs de Léo-Lagrange avaient repris espoir devant ce scénario pour le moins inattendu. Complètement décomplexé, le Racing touchait les étoiles avec un but dans la foulée de Girod, ce capitaine exemplaire et perclus de crampes (3-2, 70e). L’exploit était bien tenu par les Bisontins qui devront en réaliser un autre, ce week-end à Besançon (NDLR : la programmation n’est pas encore arrêtée), face à Pontarlier. Une affiche qui devrait attirer la foule à Léo-Lagrange.

Max_sports

Du même auteur

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Ven, 25 Mai 2018 23h00 - Sam, 26 Mai 2018 5h00
L'Antonnoir - Besançon
Maurice Beaufort, luthier
Sam, 26 Mai 2018 9h30 - 10h30
Hotel de Grammont - Besançon
Sam, 26 Mai 2018 11h00
Salon Raymond Forni, Conseil Régional - Besançon
Ven, 25 Mai 2018 20h00 - Sam, 26 Mai 2018 16h00
MAISON DES ÉTUDIANTS (MDE) - Besançon
Sam, 26 Mai 2018 14h00 - 16h00
14 avenue fontaine argent besancon - besançon