Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le tertiaire «à fort potentiel» peine à émerger en Franche-Comté

Malgré une tertiarisation accélérée, l’économie franc-comtoise ne résorbe pas son retard.

Publicité

L’agence régionale de développement (ARD) et l’INSEE de Franche-Comté se sont associés pour réaliser une étude sur le développement du secteur tertiaire dans l’économie franc-comtoise.
Ces dernières années, à l’instar de la tendance nationale, le tissu productif franc-comtois se désindustrialise. Entre 1990 et 2006, l’industrie franc-comtoise perd 21,7 % de ses salariés et son poids dans la valeur ajoutée régionale baisse de 8,7 points.
 
À l’inverse, l’emploi salarié se développe dans les activités tertiaires (+34 %). Au sein du tertiaire productif (services aux entreprises, commerce de gros et transports de marchandises), les effectifs salariés des services aux entreprises (services opérationnels, de conseils et d’assistance et la « recherche-développement ») sont ceux qui croissent le plus fortement entre 1990 et 2006.
 
Toutefois, le tertiaire productif, tout comme celui destiné à la population (commerce de détail, l’hôtellerie-restauration et les activités financières), reste en retrait par rapport à la moyenne métropolitaine. La faible densité démographique et le manque d’attractivité résidentielle et touristique de la Franche-Comté freinent en effet le développement de ces services.
 
L’externalisation est un des moteurs de la tertiarisation de l’économie régionale. Elle résulte de transferts d’activités (gestion des déchets, nettoyage, conseil et maintenance informatiques…), autrefois gérées directement par les entreprises, vers des sous-traitants. L’externalisation fut d’abord le fait de l’industrie. Aujourd’hui, elle provient en premier lieu des entreprises tertiaires elles-mêmes.
 
Cette évolution explique pourquoi, en dépit d’une industrie très présente, la Franche-Comté présente un secteur tertiaire moins développé qu’en moyenne dans les autres régions métropolitaines.
 
Le tertiaire « à fort potentiel de développement », qui regroupe les services de conseils et d’assistance et la « recherche-développement », est fortement concentré sur le territoire national (notamment en Île-de-France et en Rhône-Alpes). Il peine ainsi à émerger en Franche-Comté. Or le tertiaire de haut niveau est une source d’attractivité pour une région. Il permet notamment d’attirer ou de maintenir une population de cadres.
 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon